FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Princesse de Vairons

Aller en bas 
AuteurMessage
fossilman
Passe à table


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/11/2017

MessageSujet: La Princesse de Vairons   Sam 30 Juin 2018, 16:46

Ma précédente fiction m'a inspiré un narrateur parlant à la première personne et vivant dans une sorte d'uchronie/utopie. Certains éléments de l'univers que j'ai imaginé sonnent étrangement familiers, d'autres sont complètement fantaisites, bonne lecture!

Lorsque je vous ai laissé, une personne cherchait à s'échapper de mon écran. Il s'est avéré, à mon grand étonnement, que cette femme a vraiment pris vie. Pour ceux qui arrivent en cours de route, bienvenue dans cette convention, et la femme en question est assise en face de moi.

"Pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaîtriez pas, Votre Altesse? Wink
-Tout d'abord, appelez-moi Alexandra, le titre que porte ma famille est honorifique depuis 1848. Mes possessions se résument au château que j'hériterai de mon père à sa mort. Ce château est perdu dans une vallée du Valais et surtout que je ne dois mon titre de noblesse qu'à une particularité physique héréditaire, qui saute aux yeux, si je puis dire. Eh oui, j'ai naturellement l’œil gauche bleu et l’œil droit vert. C'est aussi pour ça que je porte un monocle; en plus d'être bleu, mon œil gauche est myope mais pas le droit. Mais avouez que ça me donne un côté steampunk qui me sied bien, non?
-Tout à fait, Alexandra. J'ai du mal à me faire à l'idée de m'entretenir avec une aristocrate par son prénom, surtout qu'au delà de votre naissance noble, vous avez vécu mille péripéties. En effet, dans notre communauté, vous étiez connue pour vos deux carrières. La première, celle qui vous a valu une notoriété mondiale, l'autre une reconnaissance de nos pairs, dites-en plus...
-Nous avons la chance de vivre dans un monde où l'Europe s'est unie dans la conquête spatiale. En ce qui concerne ma personne, je suis consciente qu'être la première femme a avoir posé le pied sur la Lune en 1999 est un véritable honneur. Et qu'en plus je sois une francophone et que vous puissiez donc lire dans notre langue maternelle, mon expérience n'en est que plus gratifiante.
-Un honneur que vous devez à votre excellente forme physique d'alors, que vous avez gardée jusqu'à maintenant ainsi qu'à votre immense culture.
-Arrêtez, vous me faites rougir. J'ai quand même pris beaucoup de poids depuis que je suis à la retraite du programme spatial, mais il est vrai que notre mission a amené des résultats plus qu'inespérés...
-Précisez, si vous le pouvez, j'ai remarqué une once de mystère dans votre regard. Comme si vous vous apprêtiez à nous faire une révélation d'envergure.
-Vous n'êtes pas prêts! Rappelez-vous, quand vous étiez très jeune, et quand en voyant tout ces trous à la surface d'une Lune parfois blonde, parfois grisâtre, vous vous imaginiez qu'elle était une meule d'emmenthal géante. Petit aparté, le gruyère, c'est sans trous, parole de suissesse. Non, ce n'est pas vraiment du fromage, quand même pas, mais nous avions trouvé à l'époque des traces de vie, et pas n'importe lesquelles. Ce sont elles qui font que votre fromage acheté en supermarché ont meilleur goût, ce sont elles qui sont responsables de l'augmentation du poids moyen de la population mondiale, et qui font qu'une femme comme moi actuellement, avec mes 140 kilos pour 1m73, passe pour une femme encore mince. Pas de cholestérol, pas de maladies cardiovasculaires et autres, tout ce qui rendait la vie des personnes en surpoids et obèses plus courte et plus pénible, envolé comme une balle de golf envoyée par un drive de pro depuis la Lune (merci mon ex-collègue écossais pour la comparaison).
silent
-Voyez, voilà pourquoi le secret défense n'a été levé que depuis hier sur cette découverte.
-Je suis scié en effet, mais si on m'avait dit qu'une femme avait décroché littéralement la Lune (enfin une forme de vie extraterrestre microscopique) pour permettre la liberté de poids pour tout un chacun...mais du coup, comment êtes-vous passée de la svelte et athlétique astronaute à la voluptueuse cosplayeuse? J'ai la réponse à l'adjectif, vous avez fait preuve de gourmandise et tenté la formule secrète sur vous-même, si je peux me permettre une telle familiarité Alexandra, mais pourquoi ce déguisement steampunk?
-Ne vous excusez pas, ce genre de taquinerie me montre que vous attachez de l'importance à autre chose qu'à mes yeux en matière de physique. Je vous en remercie. Je voulais m'habiller un peu comme mon ancêtre qui avait dû renoncer au pouvoir, et j'en avais marre de porter une seule lentille correctrice et d'avoir l'autre bleue (je ne suis myope que depuis ma mission, le jour lunaire est impitoyable, j'ai de la chance de ne pas être aveugle). Et donc, entre mon haut de forme, mon monocle, ma chemise à jabot, mon corset décoratif et ainsi de suite jusqu'aux pieds, je peux allier l'excentricité de ma personnalité à des considérations pratiques.
-Merci pour tout, Alexandra. Un tonnerre d'applaudissements pour notre invitée.

En aparté, avec mes roses rouges et mes chocolats suisses, je tente ma chance:
-Tu es un amour, mais je suis déjà mariée et à une femme. Tu es le seul en dehors des amis que je me suis faits IRL à le savoir. Je te serais éternellement reconnaissante, et entre autres de m'avoir sortie du pétrin dans lequel je me suis mise il y a quelques mois. J'ai entendu que je n'étais pas la seule à avoir été transformée par cette expérience étrange par ordinateurs interposés. Tu te rappelles d'un certain Kevin du groupe de parole pour agoraphobes? Après mon aventure spatiale, je ne supportais plus les humains ordinaires et je m'étais renfermée. D'ailleurs, tu saurais pourquoi la Terre semblait plus grande en y revenant qu'en en partant pour mes successeurs? Il m'avait assuré que toutes les copies de ce fameux jeu avait été détruites après que lui et moi ayons été victimes de ce programme fou. On était déjà amis, mais pas encore assez proches pour qu'il me parle de l'aspect surnaturel de son changement de vie. Il avait peur de passer pour un aliéné aux yeux d'une ancienne scientifique.
-Donc, c'est comme ça que tu as atterri dans mon PC? D'accord, restons amis. J'ai de la chance de te connaître. Et je n'en sais rien, ça paraît difficilement compatible avec mes cours de tectonique des plaques, mais avec ce qui m'arrive récemment et ces bactéries magiques, rien n'est impossible.
-Toi aussi, tu as été très pro, tout en restant toi-même. Ils n'y ont vu que du feu lol! Et tant mieux si l'univers renferme encore tant de mystères...
Revenir en haut Aller en bas
 
La Princesse de Vairons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La chasse aux vairons !!!
» Superbe mini cheval PP pintaloosa yeux vairons
» Carafe à vairons
» Friture de vairons....
» Reproduction des vairons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Médias :: Litterature !-
Sauter vers: