FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 11:57

Il faisait déjà nuit quand je sortais de la salle de sport, c'était un de ces hiver doux mais triste à la fois. Je pris ma voiture et retournai chez moi. Malheureusement n'ayant pas de garage compris dans mon humble chambre de bonne que ma bourse me permettait de louer, je tournai longtemps avant de trouver une place. Je sortis et, concentré sur mon téléphone, n'aperçus pas l'ombre qui se faufillait dans mon dos. Alors que je cherchais mes clefs je reçus un violent coup sur la tête qui me fit perdre connaissance.
Je me reveillai en sursaut. Où étais-je ? Je tentai de bouger mon bras mais il était solidement attaché au mur par une chaine rouillé. J'avais mal à la tête et je mis moins d'une minute à retomber dans les bras de Morphé. Lorsque j'ouvris les yeux, malgré le floux intense que m'infligèrent les néons accroché au plafond je pu distinguer une silhouette féminine devant moi.
-Alors bien dormi ?
- Qui êtes vous et qu'est-ce vous me voulez je n'ai pas d'argent et n'ai aucun proche si c'est une demande de rançon elle est inutile.
-Voyons tu sais très bien pourquoi tu es là.
Une lueur frétilla alors en moi, pouvait elle être le tueur au beignet ? En effet j'étais âgé d'une vingtaine d'années, j'étais bien une femme et javais bien été capturé moins d'une semaine après la libération de la jeune Penny si je me rapelle bien de son prenom.
-Le tueur au beignet ?
- Non la tueuse, et je n'aime de tout façon pas ce surnom je ne tus personne je leurs fais juste une petit cure de jouvence, à ma façon.
Je restait figé. Je commencai à m'habituer au fort éclairage présent dans cette pièce qui était assez petite pour une luminosité si franche, elle était vide et le mur ainsi que le sol et le plafond était en béton. Ma ravisseur était une femme de type européen tout comme moi, cheveux longs noirs ainsi qu'une taille fine, elle portait ce genre de blouse médicinale, elle avait une trentaine d'années ce qui me faisait me poser des questions sur ses premiers agissements en effet les racines de cette histoire remontait à une quinzaine d'années en arrière.
- Je vois que tu t'intéresse à ma blouse, en effet j'ai fais des études de chimie avant d'être viré à cause de la création d'une nouvelle molécules au vertus "spéciales" je lai gardé comme souvenir. Je ten parlerais plus en détail tout à l'heure, mais passons aux choses sérieuses veux-tu ?
J'étais terrifié par ce qui allait ce passer : si c'était bien le tueur au beignet elle allait sans doute mengraisser durant UN AN ! Le pire était que ayant une vie des plus banales et éduqué dans un orphelinat, en ce moment je suis sur que personne ne s'était encore rendu compte de ma dispariton. Qu'allait-il advenir de moi ?


Dernière édition par Jean.Racine le Dim 28 Jan 2018, 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sax62
Gourmand de paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 216
Age : 20
Localisation : Nord Nord-Ouest
profession : Etudiant en Droit
loisir : Musique (jazz, métal, rock, epic, classique), dessins, animes et séries science fiction
Date d'inscription : 29/05/2017

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 12:11

Belle histoire Smile Peux tu mettre tes prochains chapitres à la suite du premier, leurs longueurs ne nécessitent pas un nouveau topic à chaque fois merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 12:16

Pas de problème merci de ce compliment
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 13:03

Chapitre 2

D'un geste rapide et précis, elle me piqua à laide d'une seringue quelques secondes avant que je tombe inconsciente. J'étais dès-à-present sur une table opératoire, pieds et poings liées, dans une salle assez sombre où la simple lampe qui tombait du plafond peinait à éclairer chaque recoins de la pièce.
- Enfin, je vais pouvoir tester les nouvelles améliorations de ma molécule pour tout t'expliquer, cette molécule ralentit fortement le métabolisme ce qui à pour effet sur le corps de stocker les graisses bien plus rapidement grâce à mon dernier sujet d'étude j'ai réussi à parfaire cette molécule. Avec un peu de chance tu pourrais sortir d'ici avant 6 mois. Regarde, dit-elle en me montrant du doigt, cette machine est simple d'utilisation, tout à l'heure pendant ton sommeil je t'ai administré ma molécule, grâce à cette machine qui va te gaver d'un mélange gras de ma composition, tu deviendras grasse et obèse cependant tu es la première à tester ma nouvelle molécule et je ne peux déterminer quand atteindra tu le palier dans lequel j'estimerais que tu pourras être relâché.
-Mais pourquoi faites vous ça ? Qu'est-ce que le monde vous à fait pour mériter ça ?
- Ce ne sont pas tes affaires d'ailleurs c'etait tes dernieres paroles, dit-elle en appliquant un masque sur mon visage alors que je tentais désèspérement de me débattre, toujours sous l'effet du sédatif qu'elle m'avait administré plus tôt. Je sentis alors ce répugnant liquide gras couler dans ma gorge, remplir mon estomac. Je pouvais observer mon ravisseur avec un enorme sourir à la bouche et continuant à m'expliquer ses projets.
- Je reviendrais dans 5 heures pour débrancher la machine histoire de te reposer, je te laisserais chaque jour 4 heures de digestion entre chaque ingurgitation.
Elle sortit.  Je me sentais bizarre, alors que la machine lâchait son diabolique liquide dans ma gorge depuis seulement  une heure, je sentais déjà mes jambes s'allourdirent et j'observai un étrange contact entre mes cuisses qui n'était jamais parvenu auparavant, je levai la tête et pûs observer un miroir parallèle au sol à quelques mètres de hauteur, je ne m'en était pas encore aperçu. Je sursautai alors, j'avais des poignées damour protubérantes ainsi que des cuisses grasses et molles qui se touchait, je sentais mes fesses aussi qui perdaient toutes leurs tonicité et se transformaient en une pate grasse. Mon ventre grossissait de plus en plus et on pouvait déjà apercevoir deux bourrelet de graisse apparaîtrent. Mes seins grossissaient, au contraire assez lentement car aucune différence notable n'était apparue.
4 heures plus tard la porte s'ouvrit, j'étais horrifié.
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 13:36

Chapitre 3

Elle se glissa a l'intérieur de la pièce avec une gaieté qu'elle ne pouvait cacher, quand elle me vit elle poussa un hurlement de joie, elle semblait choqué.
- Ce-ce-ce... Ce n'est pas possible ! Tu ne peux en effet pas voir le chiffre qui indique ton poids situé en dessous de la table mais il indique déjà que tu as pris 20 kilos ! Ce n'est pas possible à la vitesse de 20 kilos toutes les 5 heures cela fait 4 kilos à l'heure. Ton poids de base étant de 65 kilos et mon objectif étant les 300, il te faudrais seulement un peu moins de 59 heures pour les atteindre, c'est à dire Seulement 4 jours et 9 heures si on compte les pauses. Les résultats sont bien plus que concluant.
Elle se rapprocha de moi stoppa la machine et m'enleva le masque.
-Regardez ce que je suis devenu à cause de vous... Regardez mes cuisses regardez mon ventre...
- Tu es magnifique gloussa-t-elle avec ironie
Elle commença à toucher mes cuisses et on pouvait voir ses doigts s'enfoncer dans ma graisse. J'en désorienté car, tout d'abord furieuse, j'étais étrangement exitée.
-Qu'est-ce que vous faites ?
-Jobserve la perte des tes muscles dont tu étais si fière et je vois aussi que tu prends particulièrement de la graisse au niveau des cuisses et des fesses.
J'avais honte. Cependant lorsque je la regardais je pouvais entrevoir un certain plaisir qu'elle avait à malaxer mes cuisses même si cela ne dura qu'une fraction de seconde. Elle me laissa l'air un peu géné et sortit en trombe. Je n'avais pas très bien compris son charabia mathématiques mais j'en avais compris le principal : il me restait un peu plus de 4 jours pour m'échapper.

Une visualisation de ses cuisses après 5 heures de gavage :



Ansi que de son ventre

Revenir en haut Aller en bas
Kairos
Gourmand de paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 248
Age : 21
Localisation : Auvergne mais le plus souvent sur mars
profession : étudiant
loisir : lecture, VTT, footing (j'aime la nature), cinéma, magie et prestidigitation
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 13:52

LA j'adore, j'adére, je valide !!!! clown
Revenir en haut Aller en bas
Yato
Gourmand de paroles
avatar

Féminin Nombre de messages : 254
Age : 18
Localisation : Dans ton frigo
profession : Câlineuse de peluche à temps partiel
loisir : Jeux vidéos, poissons, sport, coquillages, séries/films, poulpes, mangas
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 14:57

Hey ^^

Je trouve ton histoire géniale, elle est super et on a vite envie de voir comment cela va finir, en tout cas tu écris très bien et c’est très plaisant à lire, bonne chance pour la suite et merci Wink
Et les photos pour montrer l’avancement de la prise de poids, c’est une super idée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 19:08

Chapitre 4

Il devait environ me rester 2 heures avant qu'elle ne revienne... J'essayais de trouver une solution pour m'échapper mais je n'en trouvais pas. Que pouvais-je
faire ? J'essayai vainement  de me lever et, en plus de souffrir a cause des liens qui me retenait prisonnière, je faillis heurter le miroir. Cela qui ne fit qu'accroître mon désespoir. Mais... Si j'heurtais le miroir assez fort peut-être pouvait-il se briser et ainsi je pourrais peut-être récupérer un morceau de ce dernier afin de couper mes liens. J'essayais plusieurs fois mais quelques centimètres me manquait à chaque fois. ( Notons qu'elle essaie de casser le miroir avec son ventre ). Malheureusement je ne compris que trop vite la triste réalité, j'allais devoir encore grossir avant de pouvoir tenter ma chance. Je tombais de fatigue et m'endormis rapidement avant d'être réveillé par la jeune femme à blouse, et pendant que je poussais des cris d'agonie et d'appels à l'aide, elle ricana et m'apposa ce masque qui allait me transformer encore plus en un être horrible et gras.
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 19:34

Chapitre 5

Je sentais encore ce liquide entre dans mon corps mais cette fois-ci, je pris un réel plaisir à le sentir pénétrer et à voir grossir mon ventre ainsi que mes cuisses, d'ailleurs ces dernières maintenant se rentraient dedans et prenaient de plus en plus d'espace. Quant à mes fesses, elles étaient devenues énormes et, étant sur le dos, je pouvais voir qu'elle commençait à dépasser sur mes côtés je ne pus malheureusement pas en voir en plus car une nouvelle partie de mon corps se gorgea de graisse : mon menton. Ne pouvant plus voir par vision directe, j'étais réduit à voir l'évolution de mon corps à travers le miroir. 5 heures plus tard, la porte s'ouvrit.
- Wow, tu as encore changé, dit-elle d'un ton narquois et en  m'enlevant le masque.
Je ne voulais pas parler à cet être peu ragoûtant.
Elle se mit sur la table de sorte à ce qu'elle soit assise sur mon ventre et mis ses jambes fines d'un côtés et de l'autre de ce dernier qui était maintenant énorme.
-Alors heureuse de dépasser la barre des 100 kilos ?
J'étais exité, et je pense maintenant qu'elle s'en était aperçu. Elle sortit une seringue de sa poche et me libéra de mes liens. Je tentai directement de me lever mais mon corps ne répondait plus, je ne pouvais même plus parler.
-Efficace cette solution bloquant les solutions nerveuses rétorqua-t-elle. Elle appuya sur un bouton et la table se baissa de sorte à ne faire plus qu'une avec le sol.
Elle me mis sur le ventre et je la sentis toucher mes fesses et mes cuisses. Elle les tripotait, les claquait, je crus même sentir qu'elle les léchait. Malgré tout mes efforts ce qui devait arriver arriva, j'éjaculais. Elle continua avec mon ventre alors que je ne pouvais rien faire contre. Finalement après 1 heure elle rappuya sur le bouton et partit, je pûs apercevoir un liquide au niveau de son vagin. 30 minutes plus tard les effets du sérum s'estompèrent.

Son physique après 10 heures ( je trouve vraiment que sur cette photo notre héroïne est comme je me la représente en ce moment avec peut-être encore un tout petit peu plus de ventre)

Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 19:53

Chapitre 6

Reprenant peu à peu mes esprits, je tentais encore une fois de détruire le miroir cependant, il y'avait un facteur que je n'avais pas calculer : mon ventre était mou, terriblement mou, il ne faisait que s'aplatir sur le miroir. Désespéré je réfléchi de longue minute avant d'avoir une illumination, il yavait bien un bouton pour monter et descendre la table et si j'étais une trentaine de centimètres plus haut, je pourrais mettre un coup de genou dans le miroir et ainsi atteindre mon objectif. Cependant comment appuyer sur le bouton présent à 1 mètre de moi ? Je restais impassible et m'endormi dans mes pensées. Cette fois-ci, je me réveillais avec le masque déjà posé sur mon visage j'étais toute seule dans la pièce. Je réfléchissais toujours au moyen de me sauver tout en me délectant de ce nectar de dieu. Peut-être que pouvais lui demander une longue tige en bois pour me gratter ? Jamais elle ne me le donnerais elle ne serait jamais assez idiote pour tombez dans le panneau. Je me résignai à tenter ma chance,
-qui ne tente rien n'a rien comme dit le proverbe me rassurai-je.
On pouvait observer, et ceux pour la première fois une augmentation au niveau des seins de la jeune fille qui avait presque doublé de volume durant la séance, son ventre n'avait fait que s'agrandir et ses cuisses étaient devenues énormes ainsi que ses fesses qui étaient maintenant la partie la plus grosse de son corps.
Résigné à tenter sa chance, et étant sur que cela ne marcherait jamais, elle attendit jusqu'à ce que la porte s'ouvrit.

Elle pèse maintenant comme Mary Boberry à ses débuts et je pense que son corps d'en-temps et le mieux pour définir le sien :

Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 20:10

Chapitre 7

Elle apparut, plus heureuse que jamais.
-125 kilos... Elle me regardait d'un regard envieux et plein de désir et allais sortir sa fameuse seringue.
-Attendez...
-On est plus muette ? Qu'est-ce que tu veux ?
- Pou-Pou-Pourrais-je avoir un baton pour me gratter, le liquide, quand il agit sur mon corps, me démange au plus haut point.
Elle resta silencieuse et pensive, après une bonne minute elle prit la parole :
-Hmmm l'amélioration de ma molécule n'est donc pas si parfaite, il faut que je résous ceci avant le prochain sujet..., baragouina-t-elle avant d'ajouter de nombreuses formules mathématiques en parlant toute seule
-Tu auras ton baton, même si dans ton état et celui des jours à venir je doute que tu puisse t'en servir très longtemps, lança-t-elle en souriant méchamment.
Ma joie fut énorme, et en fus doublé lorsqu'elle renouvela l'expérience de la veille, quelle fut ma surpris quant je jouis alors que normalement aucun son ne pouvait sortir de ma bouche. Elle aimait mettre ses mains sur mes poignées d'amour et entre mes bourrelets ventrales. Cette fois-ci elle joua même avec mes seins, qui pointaient à exploser. Lorsqu'elle eut finit, elle me remonta, me mis une tige en bois dans les mains et me parra de cette horrible masque avant s'en alla titubant de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 20:24

Chapitre 8

Mon plan allait fonctionner, j'en étais sûr. Grâce au baton je pûs facilement monter la table jusqu'à ce que mon genou atteignent le miroir. Je dus mettre 5 coups avant qu'il ne se brise en milles morceaux qui heureusement était trop petit pour faire des dégâts. Cependant un morceau était restait attaché à la base de la structure et menaçait de tomber sur ma tête, l'esquivant d'un geste tout sauf rapide, je dûs le pousser a l'aide de mes joues nouvellement bombé près de ma main. Je le pris et fit alors une pause de quelques minutes, il devait rester encore une heure avant que mon ravisseur revienne, qu'allais-je faire après m'être libéré, il fallait qu'elle paye pour tout le mal qu'elle m'avait fait. Je réfléchis donc à un plan qui pourrait marcher et une fois décidée, je tranchais un à un mes liens, me leva très difficilement, failli tomber à plusieurs reprises, stoppa la machine et enleva mon masque.Je me placais derrière la porte avec le baton entre mes mains, je le tenais fermement.


Les évolutions de son corps ne sont pas très remarquables mais pour la joie de vos yeux je vais mettre une autre photo de mary boberry un peu plus tard dans sa course folle vers l'obésité morbide

Revenir en haut Aller en bas
Florian
Passe à table


Masculin Nombre de messages : 28
Age : 18
Localisation : paris
profession : etudiant en sociologie
loisir : manger, engraisser, lecture jeux vidéo, sexe ;)
Date d'inscription : 07/11/2017

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 21:05

J'adore ton histoire continue s'il te plaît !!!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Dim 28 Jan 2018, 21:56

Chapitre 9

A l'instant même ou elle apparu, je frappa du peu de force qu'il me restait sur sa tête et elle tomba directement au sol.
Derrière la porte, il y'avait un long couloir menant à un escalier montant, nous étions donc sous terre. J'avançais dans la faible lueur qu'une lampe créait. Sur ma droite se trouvait la pièce ou j'avais été enfermé au début et sur ma gauche se trouvait une sorte de bureau avec des photos des anciennes victimes toutes nues à plusieurs moments, il y'en avait deux de moi, j'éprouvais de la haine en voyant comment j'étais maigre avant, il fallait qu'elle paye le mal qu'elle m'avait fait et qu'elle avait fait aux autres. Sur le bureau, étaient disposés deux groupes d'une trentaine de seringue : l'une avec écrit anesthésiant et l'autre avec écrit molécule secrète. J'aperçus aussi des cordes posées sur une étagère que je saisis rapidement. Alors que j'étais à deux pas de la liberté, il fallait que je la punisse. Je pris une seringue anesthésiante et deux de sa "molécule miracle". Je retournai dans la salle de la machine. Par terre gisait toujours inconsciente la chimiste folle. Afin de m'assurer quelle ne se réveillent pas, je la piqua à l'aide de la première seringue. Puis je la déplaçai sur la table, enchaîna ses bras et ses jambes entre eux, après l'avoir dénudé et mettre paru de ses habits. Je mis en elle sa molécule à deux reprises pensant que cela doublerait les effets, lui mis le masque, mais, ne mettant pas la machine en route. En effet je voulais la voir souffrir comme elle m'avait fait souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Jean.Racine
Timidou


Féminin Nombre de messages : 18
Age : 22
profession : Étudiante
loisir : Écrire des histoires
Date d'inscription : 28/01/2018

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Lun 29 Jan 2018, 13:22

Chapitre 10

Elle ouvrit les yeux. Dans ces derniers on pouvait voir toute la fureur d'avoir été pris dans son propre piège. Elle remua, tenta de s'enfuir, mais sans succès. Je m'approchai doucement du bouton pour actionner la machine et me délectant de ses cris de peur et d'effroi, pressa le bouton de mes doigts boudinnets. Son râle s'arrêta et l'on entendait plus que son bruit de déglutition.
Sa transformation physique commença alors. Son ventre grandissait à vue d'œil et commençait déjà à déborder sur les côtés, quant à ses cuisses elles étaient déjà bien plus grosses. Ses fesses étaient devenues molles et occupaient un espace important, au bout de 3 heures la machine s'arrêta, elle était vide. Je lui enlevai le masque et ses premières paroles furent d'intenses menaces de mort.
- On fait moins la maligne maintenant, dis-je en touchant son ventre proéminent.
- Je me vengerai répondit-elle, je te retrouverai et... Elle lâcha un petit cris quand je lui touchait l'intérieur des cuisses, c'était si mou et si bon. Je la fis descendre et me mis à califourchon sur son ventre, caressant ses seins puis ses fesses énormes. Elle était plus grosse que moi.
Une heure plus tard, je sortit de ce qui devait ressembler à un bunker, la laissant ligoté dans la salle du fond. La lumière du soleil m'aveugla, j'étais en plein forêt. Je suivi un sentier menant sur une route, route où jattendis plusieurs heures avant que quelqu'un ne passe et ait la bonté de s'arrêter.
4 heures plus tard la police entrait dans le bunker, et arrêtai la chimiste. Elle serait traduit en justice et son procès serait le mois prochain.

Le ventre de la chimiste :



Ses fesses et ses cuisses :



Ce n'est pas fini il reste juste le résultat du procès mais vous pouvez déjà donnez vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
Sax62
Gourmand de paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 216
Age : 20
Localisation : Nord Nord-Ouest
profession : Etudiant en Droit
loisir : Musique (jazz, métal, rock, epic, classique), dessins, animes et séries science fiction
Date d'inscription : 29/05/2017

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Lun 29 Jan 2018, 20:46

J'aime bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sakura-mochi
MODERATEUR
avatar

Masculin Nombre de messages : 923
Age : 27
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Mer 31 Jan 2018, 16:46

Ouais bah moi je trouve que ça manque de finesse.
La ponctuation est absente ça rend le truc indigeste, la conjugaison souvent aux fraises, c'est beaucoup trop rapide et ca sent juste l'excuse pour poster des photos de modèles.

Donc ouais non, pas fan.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
azerty59
Timidou


Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   Mar 06 Fév 2018, 23:22

J'ai vraiment aimé, c'est super
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tueur au beignet histoire en cours:lire le prologue avant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Médias :: Litterature !-
Sauter vers: