FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Julie et Pauline partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ice tea
Discute goulûment


Masculin Nombre de messages : 325
Age : 31
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Julie et Pauline partie 1   Lun 07 Aoû 2017, 10:20

N'hésitez surtout pas à mettre des commentaires. N'hésitez pas à me dire ce qui vous plaît, ce qui ne vous plaît pas (en dehors de tout ce qui est orthographe où je sais que je suis une quiche  Very Happy ) . Merci à vous.

Julie était une jolie lycéenne, mince, les cheveux châtains, les yeux verts, le visage carré,  tout ce qu’il y avait de plus normal, malgré son allure de rebelle. Personne ne se posait de question sur cette jeune fille de 16 ans. Et pourtant Julie cachait un secret. Julie était homosexuelle. Sur cette vieille terre de Picardie où elle habitait ce n’est pas le genre de choses qui se dit facilement. Cela faisait deux ans qu’elle avait compris qu’elle préférait les filles aux garçons. Deux années pendant lesquelles elle avait gardée un silence totale. Et même si elle n’était jamais sortie avec un garçon ou une fille, elle avait compris que c’était ces dernières qui l’attirait. Discrètement elles les observait, contemplait l’harmonie de leur formes, la beauté de leurs visages, … . En sport, dans les vestiaires elles étaient aux anges, même si elle faisait attention à ce que ses regards ne soient pas trop insistants pour ne pas donner l’éveil. Si Julie prenait du plaisir à contempler les filles de son lycée, malheureusement aucune ne l’avait draguée. Car ce n’est pas elle qui sous ses allures de rebelle aurait draguer. Même si elle se doutait qu’un jour elle trouverais le grand amour, il lui était difficile d’y croire.

La soirée pour fêter ses 17 ans approchait. Elle avait obtenue de ses parents de lui laisser la maison pour le week-end. Julie préparait sa soirée depuis un mois, elle avait tout prévue, la déco, les amuses-gueules, la musique, les invités, … . Julie avait été sérieuse elle n’avait invité que ses amis les plus proches, deux garçons et trois filles. Le jour J, tout est prêt lorsque la première invitée de Julie arrive. C’est Zazie sa meilleure copine, celle qu’elle connaît depuis le plus longtemps. Quelques minutes après c’est au tour d’Emma de faire son entrée avec Zoé. Les garçons sont évidement en retard. Julie leur avait bien précisée 20h, il est déjà 20h20. Mais à peine à t’elle le temps d’y penser que la sonnette retentit, c’est Mattéo, qui s’excuse pour son retard et l’informe qu’Alois ne devrait pas tarder. Alois, son meilleur copain masculin, et aussi son plus fidèle soupirant. En effet il ne faut que quelques minutes pour qu’Alois arrive. Mais il n’est pas seul, une fille du même âge qu’eux l’accompagne. Une jeune fille  mince, blonde aux cheveux longs, avec de beaux yeux noisettes.
« Salut tout le monde.
- Salut répondent les autres ados en coeur.
- Non seulement tu arrives en retard, mais tu pas tout seul.
- Je sais, j’aurais du te prévenir. Julie je te présente ma cousine Pauline. Elle est avec nous pour le week-end. Ca c’est décidé au dernier moment. Je lui dis proposé de venir avec moi, en espérant que ça ne te dérange pas.
- Ca me dérange pas du tout. Ca fera cinq filles contre deux garçons. »

En voyant la jolie blonde qui accompagnait Alois, Julie avait faillie rester sans voix. Pauline était une bombe sexuelle, du moins selon elle. Blonde aux cheveux longs, mince, faisant à peu près la même taille que Julie, Pauline avait un visage magnifique. Julie avait du mal à détacher son regard de la beauté fatale qui venait de faire irruption. Heureusement pour elle la reine de la soirée avait suffisamment d’entraînement pour masquer son trouble. Le reste de la soirée c’est parfaitement bien passée. Julie n’aura qu’un seul regret, c’est qu’elle n’arrivait pas à faire parler la belle Pauline, malgré tous ses efforts pour passer le plus de temps avec elle sans se faire griller, la blonde ne lui a presque pas parlé. Après tout Julie se dit la chance qu’elle soit homosexuelle est mince et qu’elle que Julie lui plaise est infime. Alors après le départ de ses invités Julie part se coucher en déprimant. Le lendemain matin alors qu’elle commence à ranger la maison, la sonnette de la maison retentit. Avant d’ouvrir la porte Julie qui n’attends personne regarde par le judas. Et là surprise, Alois et Pauline sont devant la porte.
« Salut, bien dormi demande Alois ?
- Moui.
- Pauline à pensée que tu pouvais avoir besoin d’aide pour ranger.
- C’est gentil.
- C’est normal, je n’étais pas invitée hier et tu m’as gentiment acceptée.
- En tout cas ce n’est pas de refus, si je veux que la baraque soit nickel quand mes parents rentrent.»  

Les trois ados commencent donc à nettoyer la maison. Et pendant qu’Alois termine de nettoyer le bas, les filles montent pour commencer à s’occuper de l’étage.

« Julie, maintenant qu’on est tranquille, je peux te dire pourquoi j’ai eût l’idée de venir te voir. En fait je suis venue m’excuser pour hier. Je suis pas très expressive. Mais je sais pourquoi tu as essayée de passer le plus de temps possible avec moi hier soir. Tu es lesbienne et je te plaît. Apparemment personnes n’est au courant que tu es lesbienne, mais je l’ai senti, moi aussi je suis lesbienne.
- En effet je suis homosexuelle et personne ne le sais. Et c’est vrai que je te trouve toujours très jolie. Comment tu as deviné ?
- Ca se sent. Moi aussi je te trouve jolie. Mais attention je suis pas une fille facile à séduire.
- Je suis prête à m’accrocher. Malheureusement tu n’habites pas ici.
- Ca va s’arranger rapidement, mes parents emménagent dans ton village le week-end prochain. On va aller dans le même lycée.»

Pauline repart laissant Julie à la fois pleine d’espoir et à la fois pleine d’appréhension. Le week-end suivant Julie vient aider Pauline et ses parents à emménager. Julie n’est pas une experte en séduction, pourtant elle déplaît toute ses techniques de séduction, ce qui semble amuser Pauline. Le lendemain c’est déprimée que Julie voit Pauline débarquer dans sa classe. Après s’être ridiculisée, Julie n’a qu’une envie en voyant la jolie blonde débarquer, rentrer sous terre. Alors à la récréation Pauline vient voir Julie. Les jours qui suivent Julie et Pauline  passent leurs journées ensemble pour apprendre à mieux se connaître.

« Bonjour, tu m’évites ?
- Oui, après la façon dont je me suis ridiculisée hier.
- C’est vrai que tu me draguais comme une péniche.
- Tu t’es moquée de moi.
- C’est vrai que je me suis moquée, mais je t’ai trouvée attendrissante. Tu sais j’ai pas besoin que tu déploie toute tes techniques de drague, reste toi même. C’est comme ça que tu arriveras à me séduire.
- Parce que tu penses que je peux te séduire.
- Réfléchis, si tu me plaisais pas un peu je serais pas venue te voir. Je sais pas si ça peut coller entre nous, mais je te trouve jolie et touchante. Après on verra si ça peut le faire.
- Merci d’être venue me voir et de m’avoir dit ça. Tu es une fille intelligente et pleine d’audace.
- Merci pour tes compliments. La récrée va se terminer, si tu veux tu pourras t’asseoir a côté de moi au cours d’anglais. »

Les jours qui suivent Julie et Pauline passent leurs journées ensemble pour apprendre à mieux se connaître. Toutes les deux vont devenir très complices. Et lorsqu’arrive l’anniversaire de Pauline, Julie lui offre un petit cadeau. Un pendentif en forme de tortue, l’un des animaux favoris de Pauline. « Merci beaucoup Julie, ça me touche. ». Ce qui était drôle à voir ces deux filles traîner ensemble c’est qu’elles se ressemblaient et ne se ressemblaient pas à la fois. Julie portait un blouson de cuir, une chaîne autour du coup, une chevalière en argent et n’hésitait à dire ce qu’elle pensait. Au contraire Pauline s’habillait qu’en jogging et se montrait discrète, mais ses opinions étaient bien plus dures que celles de son amie. Disons le clairement, Julie se revendiquait socialiste, à la gauche même du parti socialiste français, tandis que Pauline n’en parlait pas, mais se trouvait plus proche des idées altermondialistes, mais toutes les deux traitaient de cons, et supportaient plus qu’elles n’aimaient leurs parents. Julie n’aimait pas l’école contrairement à Pauline, et toujours contrairement à cette dernière elle détestait le sport. Depuis qu’elle était gosse c’était une vraie passion chez elle. Football, vélo, course à pied, natation, basket ball, kart, … . Au moment où se déroule cette histoire elle faisait, du vélo, de la course à pied et du basket. Pauline était une fille curieuse de tout, contrairement à Julie. Après le sport la 2e passion de la belle blonde était l’histoire, mais elle s’intéressait aussi à la littérature et aux sciences. Assez rapidement Julie avait compris que contrairement à elle Pauline était une bonne élève, quoiqu’un peu brouillonne. Julie était en admiration devant elle. Au contraire de son amie, rien ne passionnait Julie.

Cela faisait maintenant près d’un mois que les deux filles s’étaient rencontrées. Julie avait flashée sur Pauline dès qu’elle l’avait vu. Maintenant qu’elle la connaissait mieux Julie pouvait vraiment dire qu’elle l’aimait. Le soir quand elle l’a quittait à la descente du car c’était un déchirement pour elle. Le hic c’est qu’elle ne savait pas si c’était réciproque, Pauline n’était pas des plus démonstrative et laissait Julie dans l’incertitude.
Un matin en arrivant au lycée, Julie à la mauvaise surprise de constater que Pauline n’avait pas que ratée son car, mais aussi le lycée. Alors inquiète Julie lui envoi un message pendant la récré. Car si elles avaient échangées leurs numéros de portable, Pauline ne lui envoyait quasiment pas de messages et l’appelait encore moins. Quelques instants après avoir envoyée son message, Julie reçoit la réponse, Pauline s’est cassée la cheville au basket, elle doit rester au lit pendant un mois, avant de pouvoir marcher avec des béquilles. Le message apparaît alors que Julie arrive dans la conversation de son groupe de copines. Après avoir lue son message, ses copines lui demande ce qu’il se passe et si elle sait ce qui arrive à Pauline.
« Elle s’est cassée la cheville au basket. Elle doit rester chez elle pendant un mois.
- 1 mois ! Fait Emma.
- Oui.
- Du coup elle va rater pleins de cours, elle qu’aime pas ça.
- Je vais voir avec elle, mais comme on habite le même village je pense que je lui amènerais.
- C’est vrai que vous vous entendez super bien. Tu as de la chance d’ailleurs, nous c’est à peine si elle nous adresse la parole. Pourtant on à pas été méchantes avec elles.
- Elle à un caractère particulier.
- Un peu comme toi répond Zazie.
- Merci pour le compliment.
- De rien. Mais y’a pas qu’a nous qu’elle parle pas, j’crois que c’est avec tout le monde. En dehors de toi, y’a que son cousin Alois avec qui elle discute un peu. »  

Le soir même avec la permission de ses parents elle porte les cours de la journée à Pauline. En la voyant débarquer dans sa chambre Pauline est toute surprise.
« Qu’est-ce que tu fais là lui demande Pauline ?
- Je viens t’apporter les cours.
- Mais il est tard et t’habites à l’autre bout du village.
- C’est pas grave. Et puis il faut bien que quelqu’un le fasse.
- C’est vraiment gentil.
- Et ce sera comme ça tous les soirs.
- T’es trop gentille.
- Comme ça, ça me permet aussi de te voir. La journée sans toi ça été long tu peux pas savoir.
- J’imagine très bien. Moi je suis coincée ici. Tout ce que j’ai pour m’occuper c’est mon ordi portable et les bouquins. Heureusement que j’ai Internet.
- Tu sais j’ai repensé à nos conversations pendant les cours quand tu m’expliquais quelque chose, ça m’a manqué. Je crois que t’a une bonne influence sur moi. Parce que je commence à m’intéresser aux cours, même si je suis encore loin de tout capter, je comprend mieux qu’avant grâce à ce que tu m’a expliqué.
- Ca me fait plaisir. »

Les deux jeunes continuent à discuter et les jours suivant Julie continue à amener à Pauline les cours et les devoirs à faire. Julie aide Pauline à faire ses devoirs et à réviser. Pauline n’en a pas vraiment besoin, mais cela faisait plaisir à Julie et cela permettait d’aider un peu Pauline qui ne pouvait pas écrire à son bureau. Julie était heureuses de ces heures passées en toute intimité. Pauline savait que cela lui faisait plaisir, mais elle était heureuse que Julie soit là pour l’aider et ne regarde jamais sa montre. Pauline s’en doutait, mais elle aussi aimait Julie. Elle était tombée amoureuse avant même son accident. Mais depuis ses sentiments s’était renforcées. Elle se doutait que Julie était folle amoureuse d’elle maintenant et n’attendais qu’une chose, que Pauline lui dise « Je t’aime .». Pauline avait déjà eût des aventures avec des filles dans sa ville, avant. Mais c’était juste une partie de jambes en l’air, rien de sérieux. Cette fois elle savait que Julie voulait du sérieux et  pour une fois elle aussi voulait plus qu’une histoire d’un jour. Mais bizarrement Pauline si sûre d’elle n’osait pas avouer ses sentiments. Finalement le vendredi soir alors qu’elles sont en train de réviser le cours d’Histoire du jour.
« Lundi quand j’ai reçu ton message où tu me disais que tu avais ta cheville pétée j’ai discutée avec Zazie, Emma et Zoé. Elles me disait que j’étais la seule en dehors d’Alois avec qui tu discutais. J’avais pas remarquée. Elles étaient déçues que tu leur parles pas plus.
- Elles sont gentilles, j’ai rien à leur reprocher, mais j’ai rien à leur dire.
- Je me suis dit que je devais avoir quelque chose en plus pour qu’on traîne toujours ensemble et que même si tu es pas bavarde, tu me parles.
- C’est vrai tu as quelque chose en plus. C’est pour ça que je t’aime. »

Ca y’est c’était sorti, Pauline lui avait dit qu’elle l’aimait, Julie n’en croyait pas ses oreilles, elle croyait que son coeur allait exploser tellement elle était heureuse, comblée par ces trois petits mots « Je t’aime ». De son côté Pauline n’en revenait pas de l’avoir dit. C’était sorti presque tout seul. En commençant sa phrase elle avait très bien compris ce à quoi elle amenait. Trop tard elle était lancée. Finalement elle était soulagée de l’avoir dit. Le coeur de Julie ralentissait même s’il battait encore vite, même si ça allait un peu mieux elle restait tétanisée par cette simple petite phrase. C’est seulement en voyant la main de Pauline lui faire signe de s’approcher que ses jambes consentent à la porter jusqu’au lit de sa dulcinée. Julie s’asseoir sur le lit de Pauline et lui prend la main. Julie approche son buste, son visage s’approche de celui de Pauline, elle pose un baiser sur les lèvres de la jeune fille. Un baiser doux. Son premier baiser, Julie n’en revient pas. Comme pour s’assurer que tout cela est bien réel elle embrasse à nouveau Pauline et pose sa main gauche sur son visage. En retour Pauline pose sa main sur la joue de Julie. Leurs lèvres se séparent à nouveau, avant que Julie n’embrasse à nouveau son amoureuse. Séparées à nouveau leurs lèvres se rejoignent vite, mais cette fois c’est Pauline qui embrasse Julie. Un baiser qui se prolonge si délicieusement, Pauline du bout de sa langue caresse les lèvres de sa compagne qui entrevue la bouche laissant passer cette langue qui lui donne tant de plaisir.

Le temps des baisers est passé et Julie s’est couchée contre Pauline. Il est désormais venu le temps des câlins entrecoupés par quelques baisers. Fatiguée Julie s’endort dans les bras de Pauline qui ne tarde pas non plus à s’endormir à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Faustine76
Goûte aux conversations


Féminin Nombre de messages : 53
Age : 19
Date d'inscription : 02/11/2016

MessageSujet: Re: Julie et Pauline partie 1   Lun 07 Aoû 2017, 13:47

continu j'attends la suite
Revenir en haut Aller en bas
biere
Timidou


Masculin Nombre de messages : 15
Age : 27
Localisation : Bruxelles
profession : électromécanicien
loisir : bricolage
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Julie et Pauline partie 1   Lun 07 Aoû 2017, 17:25

la suite svp merci pour ce récit
Revenir en haut Aller en bas
Ice tea
Discute goulûment


Masculin Nombre de messages : 325
Age : 31
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Re: Julie et Pauline partie 1   Lun 07 Aoû 2017, 18:13

Merci. La suite sera publiée demain. Pour info toutes ces histoires sont expurgées des scènes X, ce sont les parenthèses qui parsèment les textes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julie et Pauline partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julie et Pauline partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une partie de pêche au coup pour la brème
» Réparation carter Moteur partie came embrayage
» partie mecanique gtv6
» Videos de Pauline et Cyril
» David Gros/Julie Chauvin (Clio Williams FN3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Médias :: Litterature !-
Sauter vers: