FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la magie rouge chapitre 2 et 3

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De la magie rouge chapitre 2 et 3   Jeu 02 Mar 2017, 15:36

ATTENTION, je ne le répéterais jamais assez cette histoire n'est pas pour tout le monde, elle comporte des scènes choquante!!!!!!! vous voilà prévenu...



CHAPITRE 2 : Le rêve


Comme je vous ai dit précédemment je me suis mis à le nourrir tandis que lui avait les yeux bandé et ses mains posé sur ses genoux, d’abord des chips ensuite une pizza et enfin un gâteau au chocolat.
Une fois la dernière bouché avalé, il enlève le bandeau, et me regarde droit dans les yeux.
A partir de cet instant j’ai eu l’impression de vivre plusieurs choses simultanément, comme dans un rêve alors je ne sais plus vraiment ce qu’il s’est passé entre ces différents scénarios :
-je lui saute dessus et lui fait l’amour comme une lionne.
-il se lève m’embrasse, et je sens tout la nourriture qu’il a ingurgité passé dans ma bouche (sans goût de vomie étrangement) faisant gonfler mon ventre et dégonfler le siens.
-il m’attrape et me jette sur le lit pour m’y attacher et me faire l’amour.
-je lèche longuement son nombril et je le… comment dire élégamment, je lui serre de mains droite
Bref dans tous les cas je m’endors dans ses bras d’un sommeil profond, presque comateux.


Je me réveille le lendemain matin, dans ses bras, et je regarde son corps, son ventre flasque mes pas gros, complétement dénué de poils… je crois bien que c’est une de mes meilleurs prises. Et pour la première fois je me questionne, mais non pas des questions logiques comme qui est-il vraiment, quand va-t-il repartir, est ce que ce n’était que le coup d’un soir ?
Non la première question qui m’est venus en tête ça a été « comment faire pour qu’il ne s’évade pas » je suis complétement dans le jeu du kidnapping, euphorique.
C’est donc toute sautillante et la tête remplis que d’absurdité que je m’élance dans le garage puis à la cuisine pour aller chercher ce qu’il me faut.
Je reviens, il dort toujours. Je lui attache d’abord doucement les mains puis les pieds avant de le réveiller en sursaut et de le pousser sur une chaise où je l’attache au dossier.
Il est encore nu et se débat à peine, comme résigné à ce qu’il attend, il me dit même :
« vas-y, c’est ce que tu veux, je suis ton cadeau, ton joué pour noël »
Je ne me suis pas fait prier deux fois. Je prends le plateau de pains aux laits que j’avais garnie de nutella avant et je le pose sur ses jambes, j’en prends un, il ouvre la bouche, docile, qu’il est mignon… je le lui fourre, tout entier dedans, tassant afin que tout rentre, lui gonflant les joue et les lui tartinant de nutella. A peine a-t-il fini d’avaler que je recommence encore encore et encore, jusqu’à ce qu’il ait tout mangé, faisant gonfler son ventre. Je lui lèche ensuite le nutella restant sur ses joues imberbes. Je le regarde un moment et je lui demande enfin :
« n’y a-t-il donc personne qui t’attend ?
-absolument pas, je suis tout à toi et je partirai quand tu le voudras »
Quand je le voudrai ? La proposition était étrange et les questions devraient fuser dans ma tête en hurlant danger danger danger danger… pourtant ce n’est pas le cas, je me sens juste bien. Je le détache, il s’habille et va s’assoir au salon pour regarder la TV. Pendant ce temps je pars dessiner, ou travailler comme vous voulez.



Je n’ai pas besoins de rentrer dans absolument tout les détaille non ? tout cela dure exactement 3 mois 2 semaines et 4 jours, cela risque d’être long. Donc je vais résumer au plus vite.
J’en ai engraissé des hommes e quelques année mais jamais aucun comme celui-là, je l’ai réellement gavé, ne cessant de le nourrir, le réveillant même la nuit en sursaut avec un tube de crème fraiche pour le lui faire avaler, l’attachant au lit et le nourrissant pendant des heures et des heures, prenant de plus en plus plaisir à lui faire l’amour en sentant son ventre doux et gras contre le mien, ferme, l’attrapant à pleine mains par les poignées d’amours, sentant sa graisse bouger au rythme de mes mouvement d’une manière presque hypnotique, son sexe chaud comme de la braise rentrant en moi, vers la fin je dois même soulever son ventre pour trouver son pénis…


Vous ne me jugez pas j’espère, vous vouliez des détails, en voici donc mais cela à peu d’importance, car nous arrivons au jour où tout s’est arrêté.


Comme je l’ai dit il a beaucoup beaucoup grossit, sa courbe de poids suit une trajectoire exponentielle, il se mobilise que difficilement et reste souvent sur son lit. Son visage c’est arrondit tout en restant beau, ses seins sont devenu plus volumineux que les mien et repose sur son gros ventre, ma fierté, une grosse masse bronzé qui debout retombe sur son sexe le cachant complétement, et assis s’avance quasiment jusqu’à ses genoux. Ses cuisses aussi ont pris énormément, se touchant et engloutissant son pénis, en bref il avait grossit de partout, très vite, de manière harmonieuse il me fait presque penser au gars que j’ai largué avant de le rencontrer, en moins bronzé mais en plus gros.


Il est tard le soir, je viens de le gaver d’hamburger, il est couché sur son lit, il me fait penser à un gros morse. Je me déshabille, il me regarde, il a les pieds et poings liés aux quatre angles du lit, on pourrait presque croire à du viol.
Je monte à califourchon sur lui, je soulève son ventre et dégage son pénis dure et chaud de sa graisse. Je m’allonge sur lui et je le laisse rentrer en moi. Je fais des allées et venue avec le bassin faisant bouger son ventre au même rythme puis je le sens jouir, encore quelques instant, moi aussi d’ailleurs, je m’allonge alors sur lui, son corps est confortable, je lui mordille ses tétons et l’enlace, parcourant avec mes doigt les plies et les bourrelets que j’avais formé, arrivant à son nombril, je me laisse glisser alors jusque entre ses jambes et je le lèche (comme j’aime ça) je le sens frissonner. Je descends encore plus, je soulève son ventre pour revoir le pilier qui soulève tout ce gras. Voyant qu’il est toujours aussi durs, je le prends entre mes doigt, j’avance ma tête qui soutient désormais son gros ventre et je l’introduis dans ma bouche, le léchant, goulument. Enfin je remonte le long de son corps et me met en califourchon juste en dessous de sa tête, et je lui dis « voilà le dessers ». Il approche donc la tête de mon vagin et se met à le lécher, à le mordiller…
Si cela vous intéresse vraiment je crois encore avoir jouie une autre foi avant de me laisser retomber en arrière sur son ventre, un sourire béat aux lèvres.



C’est juste après que le rêve c’est transformé en cauchemars…
Revenir en haut Aller en bas
Papillonrose
ADMIN
avatar

Féminin Nombre de messages : 95
Age : 21
Localisation : France, Tout en haut. 🇫🇷
profession : Étudiante en Droit 🤓
loisir : M'assoir sur un banc et regarder les gens courir, ça m'aide à mieux dormir le soir.
Date d'inscription : 02/01/2017

MessageSujet: Re: De la magie rouge chapitre 2 et 3   Jeu 02 Mar 2017, 17:03

J'adore vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la magie rouge chapitre 2 et 3   Jeu 02 Mar 2017, 17:13

Merci beaucoup, ça avance ça avance
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la magie rouge chapitre 2 et 3   Jeu 02 Mar 2017, 18:40


CHAPITRE 3: le cauchemar

Je me sens flotter dans les aires, comme soulevé par une main invisible, et en effet, je lévite bien 1 mètre au-dessus du lit. Puis je tourne sur moi-même pur être en position verticale, face à William, son gros William qui s’est détaché et qui lévite lui aussi, face à elle, un sourire étrange aux lèvres. Il tendit une main vers moi, une étrange chaleur émane de lui, douce, agréable, hypnotisant, la pièce entière est comme saturé de courant d’énergie qui tourbillonnent autour de nous.


Sa main se pose alors sur mon ventre et mon corps tout entiers se… comment dire… une sensation d’explosion… une sorte de plaisir suprême qui a duré un millième de seconde…
Puis je retombe lourdement sur le lit la tête la première. Je me mets difficilement sur le dos et je le regarde lui qui vole toujours en souriant… qui vole putain !!!! je me rends enfin conte de l’absurdité de ce qui s’est passé, de son pseudo enlèvement, de la manière dont il me parlait, je retrouve enfin mon esprit.


Il a perdu tout le poids qu’il avait prit, il est redevenu le mannequin vêtu de rouge que j’ai rencontré en boîte de nuit. Quand à moi… j’ai prit tout le poids qu’il a perdu !!!! je regarde avec horreur mon gros ventre rond qui cache de ma vue mes pied et mon sexe, mes seins tout mou, je touche mes fesses, énormes et flasque, je bouge mes jambes qui frottes entre elles, je touche mon visage, rond…
C’est alors qu’il parle :
« j’ai crus tu n’allais jamais arriver à cette dernière pulsion, m’enfin merci, grâce à toi je me suis refait une santé et en plus je me suis trouvé une planque parfaite pour échapper à l’agence. Cependant il faut que j’y aille, tu comprends, des amis m’attendent depuis un moment et nous avons un horloger à éliminer… cependant je ne puis te laisser ainsi, attend bouge pas enfin façon de parler… »


Il prend alors un téléphone portable, appuie sur les touches et le porte à son oreille :
« oui allo ?... Salut Paulo, c’est Will… oui oui toujours vivant, pourquoi tu es surpris ?... les autres vont bien ?... ils m’attendent… oui je comprends… le plan est toujours le même je rends Laura irrésistible, il tombe amoureux, elle l’attire dans un endroit qui ne l’avantage pas, et enfin on le tue… on devrait y arriver, il n’est pas si puissant que ce que la légende raconte et puis l’agence me crois ors d’état d’agir… Sinon, tu as faim, parce que entre-temps j’ai eu l’occasion de trouver quelque chose de bien gras qui devrait te plaire… viens au xxxx moi je pars au xxxxx pour y retrouver les autres. »



Il raccroche et redescend sur terre, il s’approche de moi et pose sa main sur mon visage :
« si belle… dommage que tu ne survives pas, je t’explique un peu moi je suis ce qu’on appelle un magicien rouge, c’est-à-dire que je ne fais que de la magie rouge. La plupart des magiciens n’en font que occasionnellement mais moi c’est ma spécialité. La magie rouge c’est la magie des sentiments amoureux, à plusieurs échelles et moi qui suis un expert je rajoute aussi en face leur face opposé ce qui rend la magie rouge la magie de 3 grands sentiments, de l’amour à rapprocher avec la haine, de l’amitié à rapprocher avec la tristesse et du sexe à rapprocher avec la colère.
Ainsi je tire ma puissance de ces différents sentiments que ce soit les miens ou ceux des autres, je ne te dirais pas comment je fais faute de temps. Et toi tu m’as aidé à faire le plein d’énergie alors que j’étais en panne sec et pourchassé de tout part… c’est pourquoi dans mon immense bonté je vais te donner une chance de t’en sortir.
Paulo c’est un ogre, et il vient pour te manger, cependant si tu arrives à sortir de ta maison je lui dirais de venir tout de suite me rejoindre. Bien sûr je vais rajouter une petite pénalité… à la Hansel et Grétel. »



C’est alors qu’il se volatilise me laissant seul dans la chambre, troublé, je beug pendant quelques seconde avant de saisir l’urgence de la situation. J’essaye de me lever en faisant jouer mes abdos. J’échoue. Je roule donc sur le côté mais je tombe du lit. Sur le ventre, j’arrive à me mettre à genoux, puis m’appuyant sur le lit, à me mettre debout. C’est alors que je comprends que je suis foutu. La porte et la fenêtre ont disparu pour ne laisser place qu’à des murs… mais des murs fait en brioche !!! (et non pas du pain d’épice, à croire qu’il savait que je n’aime pas ça).
Je commence alors à creuser un trou, mais le mur se rebouche au fur et à mesure que je creuse, c’est infernale, je comprends alors que ce n’est pas comme ça qu’il faut procéder, ce n’est pas ce que veut William…


Je prends alors une poignée de brioche que je tire et je la mets dans ma bouche je la mâche et l’aval, elle est succulente même si je n’ai pas le temps de la savourer. Le trou ne se rebouche pas…
J’arrache alors plusieurs poignets, les enfournant frénétiquement dans ma bouche, avalant au plus vite ne mastiquant quasiment pas. Prit par l’urgence j’abandonne même mes mains pour y aller directement avec la bouche, comme une chenille dans une pomme.
Mes murs sont épais… et je pense qu’il a dut augmenter leur épaisseur. Je me sens grossir au fur et à mesure que je mange, comme si je digère instantanément, sans avoir besoins d’éliminer.
J’arrive à rentrer ma tête entière dans un mon trou, mais de là à faire passer tout mon gros corps…
C’est alors que je mords dans un truc dur, un tuyau en sucre. Je l’arrache avec mes mains et s’écoule alors de la sauce chocolat à profusion, m’aspergeant complétement, je le dirige alors à mes pieds, et je continue de manger la brioche trempé dans le chocolat.
Je suis à genoux devant ce maudit murs, aspergé de chocolat, sal mes cheveux blonds sont couleurs chocolat, grosse, mes pieds s’enfonçant dans la graisse de mes fesses et mon ventre progressant au-delà de mes genoux, se rapprochant du sol. Un autre tuyau encore je le casse, des files électriques en bonbon, je les mange, je dévore.


Enfin je vois une percé, un petit trou. Je m’y glisse dedans, me faufilant, mes bras passent, mais je mon ventre lui reste bloqué. Je pousse je tire, rien y fais, en plus j’ai tiré un tuyau qui gicle sur mon dot (je suis les yeux dirigé vers le sol).
J’entends des pas derrière moi, des mains calleuse tripote mon ventre, le fais vibrer, ces mêmes mains se poses ensuite sur mes fesse et s’enfoncent dans la graisse.
D’autre voie retentissent alors, un coup de feu, puis vos hommes me trouvent, ils me prennent en charge, m’aide à me laver, à m’habiller, puis je dors. Enfin je me retrouve avec vous dans ce bureau, j’espère que vous pourrez m’éclairer un peux ma lanterne…
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
« Merci madame BRUN, je vais de suite allumer votre lanterne…
Revenir en haut Aller en bas
Faustine76
Goûte aux conversations


Féminin Nombre de messages : 53
Age : 20
Date d'inscription : 02/11/2016

MessageSujet: Re: De la magie rouge chapitre 2 et 3   Ven 03 Mar 2017, 16:16

Vite une suite 😄
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la magie rouge chapitre 2 et 3   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la magie rouge chapitre 2 et 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECHERCHE VTT XRACE ROUGE DE 2008 volé
» le KOP Rouge et Bleu
» surentraînement: la zone rouge du sportif
» Tresse power pro rouge qui déteint !
» Traversée des crochus, dans les aiguilles rouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Médias :: Litterature !-
Sauter vers: