FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Biarni: un nouveau héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nolifetokyo
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 236
Age : 21
Localisation : 94
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Biarni: un nouveau héros   Mer 30 Déc 2015, 14:29

Salutations très chers membres du forum je vous livre une nouvelle fiction cette fois ci une centré sur l'homosexualité masculine version feederisme. Pour ceux qui vont la lire je vous souhaite une bonne lecture.

Je viens tout juste de terminer ma séance d’entrainement sa fait du bien. Mes muscles saillants sont encore bien pompés par ma séance d’entraînement. Je me matte dans les miroirs du vestiaires et ya pas à dire je suis un putain de beau gosse. Des épaule extra larges, des pecs massifs, des biceps comme des boulets de cannons sans parler de mes cuisses pareil à des troncs d’arbres et des abdos (berk !) comme une planche à laver. Je dois dire merci à mes gènes de vikings, ouep je suis un géant blond aux yeux bleu-gris. Maintenant c’est la sacro-sainte phase de prise de masse et je vais pouvoir enfin me lâcher niveau bouffe, yeah !

Notre géant blond sortit de la salle de gym en se dirigeant vers sa voiture, il entendit un bruit étrange. Il se retourna pour voir une flaque de liquide bleu fluorescent, curieux il s’en rapprocha. Etais-ce de la peinture, de la gelée ou bien autre chose ? Se demanda-t-il tout en s’approchant du liquide mystérieux. Ce liquide bien étrange semblait l’appeler occulter toutes pensées sur le danger de cette bouillie bleue. Il s’accroupit et toucha le liquide. Au contact de notre héro le liquide se troubla et brusquement se mit à l’attaquer pour entrer de force dans sa bouche, l’entité liquide continua son invasion jusqu’à l’estomac jusqu’à la dernière goutte. Le bodybuilder retrouva ses esprits et fonça jusqu’à sa voiture direction les urgences les plus proches. En chemin il passa devant un buffet à volonté qu’il connaissait bien, c’est à ce moment que son estomac se mit à rugir comme un ours. A ce moment l’esprit de notre héros n’était empli que par une seule pensée : nourriture ! Il entra dans le buffet, là un homme d’une quarantaine d’année plus petit et mince que notre géant affamé, s’avança pour accueillir ce titan.

L’homme : Bien le bonsoir monsieur Biarni*, se sera la formule à volonté ?

Biarni : Ouais bien sûr Antoine, tiens voilà 20€ garde la monnaie !

Le bodybuilder n’attendit pas la réponse et se précipita jusqu’au buffet et chargea lourdement deux assiettes.

Quand je pris la première bouchée de nourriture mon corps se mit à chanter, j’ai eu l’impression de redécouvrir la nourriture. Mon estomac se calma un peu, je voulais plus de ce sentiment plus intense qu’un orgasme. Je continuais à me goinfrer à m’en faire péter le bide. Quand ma fourchette grattait l’assiette vide déçu, je léchais l’assiette ne laissant aucune trace de nourriture. Je me levais pour chercher plus.

Antoine le propriétaire, regarda médusé le spectacle devant lui, son client était en train de dévorer avidement son buffet. Biarni engloutissait à une vitesse incroyable la nourriture devant lui. Le propriétaire ne pouvait pas arrêter cet hommage à l’hédonisme. Cela n’avait rien à voir avec la taille ou la force qu’avait Biarni. Non Antoine ne voulait pas arrêter car tout dans cette façon de manger était si sensuelle.

Je continuais à me goinfrer et là une nouvelle sensation apparut, celle de mon ventre en train de se gonfler. C’était vraiment génial ! Une sensation de chaleur envahissait tout mon corps, cette sensation s’amplifiait en même temps que mon bide grossissait. Je commençais même à palper mon ventre rond et solide comme le reste de mes muscles après une bonne séance d’entrainement. Oh putain je me mets aussi à gémir entre la bouffe et mes tripes. Il m’en faut toujours plus. Je continue de me goinfrer je reviens avec deux assiettes de nourriture.

Le pauvre Antoine se retrouvait maintenant avec le son en plus de l’image. La partie salée du buffet venait d’être décimé par l’admirable colosse. Le sublime affamé commença à s’attaquer aux desserts. L’ogre prit l’ensemble du cheese cake au caramel noyé dans un océan de chocolat. Biarni dévora ce cheese cake titanesque accompagné de son océan de chocolat tomba au combat comme le reste. Il retourna pour prendre cette fois-ci de la glace au coco accompagnée d’une avalanche de crème fouettée. Ce glacier de gourmandise n’opposa guère de résistance aussi. Le glouton décida de finir son festin avec une onctueuse mousse de fraise accompagné de crèmes à la framboise et à la cerise. Ces dernières douceurs avaient une texture soyeuse et leurs goûts étaient comparables à de doux baisers fruités. Biarni se sentait enfin rassasié, toutes pensées du danger ou bien même de l’existence de la gelée bleue disparues.

Biarni : merci *urp* pour le repas.

Antoine regarda son client au bord de l’explosion, s’en aller accompagner par un concert de rot. A ce moment-là sa transe se rompit.

Antoine : Qu’est-ce qui m’est arrivé ?

Oh putain, j’ai *burp* exagéré. Merde j’ai l’impression d’oublié un truc important, *burp* sûrement rien d’important. En rentrant, j’aperçois mon adorable voisin Léo. Un petit gars super mignon, avec ses cheveux caramels, ses grands yeux chocolats, ses jolies lèvres roses charnues comme des cerises… Merde je suis obsédé par la bouffe aujourd’hui. Bref avec sa jolie peau claire comme de la glace ou de la crème chantilly… Putain ! Mon cerveau est branché à mon bide ou quoi ! Ah il s’approche de moi.

Léo : Bonsoir Biarni, je vois que tu as eu un bon dîner.

Biarni : Ouais t’sais avec la phase de prise de masse, je me lâche sur la bouffe mais une fois que j’aurai fini, je reprendrai mon régime pour garder mes abdos.

Léo : J’ai toujours trouvé ça étrange que des mecs superbe comme toi s’affame pour de banales tablettes de chocolat. Alors que…

Il s’approcha de moi et commença à frotter mon ventre.

Léo : Les mecs avec de l’appétit et qui en sont fiers sont les plus sexy.

Il intensifia son massage avec ses petites mains en cercle lent. Je me mis à gémir.

Léo : tu aimes ça ?

Biarni : Hmm…

Ces petites mains frottant mon ventre. Putain, c’était génial. *URRRRP* Oof !

Léo(déposant un baiser sur la mâchoire de Biarni) : Je pense que ça suffira pour ce soir si jamais tu as besoin d’un autre massage vient me voir quand tu veux.

Il disparut dans son appartement laissant Biarni dans le couloir.

Biarni : Merde ce petit gars kiffe mon bide. Sérieux ?!

* Fort comme un ours
Revenir en haut Aller en bas
http://nolifetokyo.tumblr.com/
 
Biarni: un nouveau héros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nouveau centre commercial de Rouen: Les Docks !
» NOUVEAU STADE: Proposition, solution ?
» un nouveau en disco
» Nouveau en Meriva
» Nouveau magasin à Mulhouse: Fairplay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Feedees, Gainers en photos/vidéos ou à travers vos créations :: Litterature !-
Sauter vers: