FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mais une histoire qui reste unique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kairos
Premiers bourrelets


Masculin Nombre de messages : 62
Age : 19
Localisation : en France dans la Terre de milieu :)
loisir : lecture, VTT, footing (j'aime la nature), cinéma, magie et prestidigitation
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: mais une histoire qui reste unique.   Ven 11 Déc 2015, 17:19

Nous arrivâmes donc à son appartement, un petit trois pièces bien sympathique.
Sur le chemin nous fîmes plus emples connaissances et j appris entre autre qu’elle était étudiante en philosophie.
Après nous être déchaussé pour éviter de salir le carlage, nous nous asséyâmes sur un canapé 3 places. Elle se leva pour aller chercher des pansements et du désinfectant. C’est alors que j ai remarqué d’une part ses magnifiques fesses rebondis et d’autre part qu’elle avait le dot trempé et souillé de terre suite à son passage couché dans l’herbe. Je lui dis alors:

"-Tu es trempé t’as pas froid?
-Si un peux.
-Passe-moi juste ce qu’il faut et va te changer et même prendre une douche si tu veux je devrais m’en sortir les pansements ça me connait.
-En effet ce serais rassurant. Si tu veux tu peux te mettre la TV, la musique ou même regarder internet j’en ai pas pour longtemps.
-Dacodac j’aurais pas bougé."

Elle me laissa alors seul. Après avoir rapidement soigné mes légères plais je regardais autour de moi puis une idée assez malicieuse me vint en tête. Le meilleur moyen de connaitre une personne reste de regarder son historique sur internet ors comme je dois l’avouer N... me plaisait beaucoup je me suis dit que ce serais plus simple de discuter si je savais ses gouts.

Je me saisis donc de son ordinateur portable afin de regarder son historique. Au premier abord rien de bien exceptionnel, recherche sur Nietzsche, sites de streaming vidéo drôles sur You tube puis des mots bizarres, feederism, SSBBW, feeder feede. Il faut savoir que je ne pipes pas un mot d’Anglais et que ces mots étaient assez récurrents dans l’historique, je cliquais alors sur un lien au hasard, puis sur un autre, et encore un autre, je découvrais un monde qui m’étais complétement inconnue ou les rondeurs rimes avec beauté, un monde dont je n’imaginais même pas l’existence, et le pire c’est que ce nouveau monde je l’aimais autant que je le trouvais malsains. Je prenais un plaisir inexplicable face à ces femmes obèses qui mangeaient encore et encore parfois à l’aide d’un petit ami que je commençais à envier. Parmi celles que je trouvais les plus belles j’avais retenus mz fluff et foxxie roxie.
N… faisait donc partit de ce monde-là, ses rondeurs n’étaient pas imposées mais volontaires.
Je me suis dépêché de fermer l’ordinateur juste avant qu’elle arrive.
Elle c’était changée et avait opté pour un survêtement violet et un t-shirt rouge très ample (je remarquais au passage qu’elle avait enlevé ses chaussettes). Le choi du T-shirt m interpela, si elle était aussi fière de ses bourrelets pourquoi les cacher ? La réponse était donné, parce que tout le monde n’adhère pas à cette pratique et qu’elle n’avait pas envie de faire peur a une nouvelle connaissance. Mais comment lui dire que j’avais envie moi aussi de jouer au même jeu qu’elle ?
Elle s’assit et me dit :
« Alors, tu veux faire quoi ?
- je ne sais pas. T ne m’avais pas promis un verre ?
-je vois que t’as une bonne mémoire.
-c’est mon principale défaut.
-je dois avoir un peu de coca ça te vas ?
-mais c’est parfait »
Elle alla chercher deux cannettes puis revins s’assoir elle m’en tendit une et repris la conversation :
« Dit, tout a l’heure tu m’as dit que tu étais magicien, tu veux bien me faire un tour ?
-oui bien sûr tire une de ces cartes invisible… »
Au bout de trois questions dont je devinais les réponses dans ses yeux noires je devinais quelle carte elle avait dans la tête. Je recommençais 3 fois puis elle souffla :
« pffff c est pas possible je vois pas comment tu fais »
Un ami m’a un jour dit que pour les filles il fallait surtout oser et surtout ne pas se poser de question. Je crois que c’est ce que j’ai fait :
« C’est simple je lis dans tes yeux et je rentre dans ta tête d’ailleurs ça veut dire quoi feederism ? »

Elle blanchie, regarda a droite, a gauche puis resta fixé sur l’ordinateur et sourit :
« Je ne sais pas comment tu fais avec les cartes imaginaire mais en tout cas tu as regardé l’historique de mon ordi.
-j’adore ta perspicacité
-et tu as cliqué sur les liens,
-oui.
-et tu n’as pas pris peur ?
-non j’ai même plutôt aimé ce que j’ai vus.
-vrais ??!!!??
-oui je sais pas comment dire mais je ressentis beaucoup de plaisir à voir ces femmes manger plus que de raison, j’ai eu envie de toucher leur ventre, de les faire manger toujours plus, de les caresser, mais et toi pourquoi ça ?
-Car si toi tu aimes toucher caresser voire même je suis sur malacser des ventres moi j’aime qu’on fasse cela au mien. J’aime aussi manger beaucoup jusqu’à ne plus pouvoir rien avaler, sentir mon estomac être tendu au maximum. J’aime mes bourrelets qui sont chauds et confortables. J’aime prendre du poids, me dire qu il n y a pas de limites. J’aime ma graisse, bref j’aime mon corps dans sa totalité.
-mais, comment ça t’es venus ?
-j’ai jamais était bien mince et je refusais de croire que je ne serais jamais belle pour qui que ce soit alors j’ai fait des recherches sur internet et au fil du temps je me suis reconnue en tant que feede.
-et tu as déjà eu un feeder ou un petit copain dans le genre ?
-tu sais y a pas grand monde qui aime les grosses, d’ailleurs je commençais à rêver qu’on pourrait être plus qu amis avec le temps, je sais, je m’emballe vite mais aucun garçon ne m’a jamais aimé et je pense que si ils connaissaient mes gouts ce serait encore pire. Résultat je pratique toute seul ce que je trouve un peu triste car c’est comme un jeu, c’est plus drôle a plusieurs.
-Dans ce cas est ce que je peux jouer avec toi ? »
Elle me regarda stupéfaite. Elle sourit encore et me sauta au coup me couvrant de bisous. Je la serrais dans mes bras. Nous restâmes enlacés ainsi une dizaine de minute avant que je ne brise le douts silence :
« Alors, ça se passe comment maintenant ?
- je ne sais pas, je sais plus c’est ma première fois en duo a moi aussi
-et bien on va la faire simple tu restes assise là et moi je te prépare un bon repas plats et dessert à profusion en fonction de ce qu’il y a dans les placards. Bien entendus tu n’auras même pas besoin de tes main. Ça te vas ?
-oui, oui, oui. T inquiètes y a largement ce qu’il faut en nourriture ici. »
En effet on ne risquait pas de souffrir du manque. Je m’attelais à la tâche avec une excitation non feinte. Je découvris dans le frigo 3 pizzas au 3 fromages à réchauffer au micro-onde. Je brandis les 3 en demandant :
« Tu te sens de les avaler toutes les trois?
-il faut pas que t hésites, normalement ça devrait passer et au pire tu me forceras un peu.
-OK dac je les mets à chauffer. Tu veux qu’on face quoi en attendant ?
-on va préparer le terrain. »
Elle se leva, me prit par la main et m emmena dans sa chambre. Elle ouvrit son placard et en sortit une paire de menotte en commentant :
« Pour être sûr que je me serve pas de mes mains.
-t as eu ça où ?
-une amie dans la police qui me les a offertes. »
Puis elle me demanda de choisir un habit. Je sortis un T-shirt rose plus petit que celui qu’elle avait déjà sur elle. Elle enleva alors son haut me laissant voire sa forte poitrine retenue par un soutien-gorge et son ventre qui se formait par un bourrelet un peux en forme de pneu en dessous de la ligne du nombril qui formait un plie et au-dessus le reste de son ventre gros et gras qui formait un magnifique arrondie. Elle enfila le T-shirt que je lui avait passé, celui-ci la moulait tellement qu’il risquait de craquer au moindre kilo en plus. Elle se regarda dans la glace puis elle sourit en disant :
« M l’agent passez-moi les menottes.
-il ne faudra pas me le dire 2 fois. »
Je lui ai donc attaché les mains derrière le dot avant de la mener sur le canapé où elle s’assit et de sortir la première pizza du four. Je m’approchais et elle commenta :
« mmmmh ça sent bon, c’est tout pour moi ?
-oui bien, de tout de manière vous ne partez pas avant d’avoir le ventre plein à craquer. »
J’ai découpé ¼ de la pizza et la dirigeais vers sa bouche qu’elle ouvrait en grand. Elle croqua à pleine dent dans la part et mâcha avec délectation avant de rouvrir la bouche me montrant qu’elle en voulait encore. Je m’amusais à mettre la part juste devant son nez et à la reculer dés qu’elle allait y croquer dedans avant de finalement la lui donner. Elle riait. La première pizza venait a peine d’être fini que j’allais chercher la 2eme, elle me regarda puis regarda l’horloge, 0h45. Elle fit alors gentiment remarquer qu’à ce rythme on était pas couché. Alors au lieu de couper la pizza je la roulais en un long cylindre. Elle fit les gros yeux, rit, ouvris grand la bouche et la pizza s y engouffra, elle mordit et mâcha un long moment, le reste du cylindre juste sous son nez avant qu’elle n’y remorde a pleine dents dedans. Encore 5 bouché de plus en plus timides et la pizza n’était plus. Mais il restait la 3eme.
Elle me demanda de recommencer le cylindre. La 3éme pizza avalé elle s affala sur le canapé faisant ressortir son gros ventre et disant qu’elle n’en pouvait plus. Je lui souris avant d’aller chercher le dessert que je lui avais prévu, un gâteau au yaourt accompagné par un pot de Nutella. Elle commenta alors :
« C’est beaucoup trop pour une seul personne je n’arriverais jamais à tout manger.
-il faut faire des efforts pour progresser. Et puis, si tu veux je pourrais t aider à la fin, mais comme je suis un petit joueur il va falloir en manger beaucoup. »
Je coupais une tranche avant de la tartiner d’une bonne couche de Nutella. Elle feinta une grimace de dégout mais ouvrit tout de même très vite la bouche. J’ai essayé de lui mettre la part entière a l intérieure d’un seul coup ce qui fut en grande partie réussie mis à part le Nutella qui recouvrait ses lèvres pulpeuses et ses joues grasses. Elle mâcha un long moment ce qui me permit de préparer la part suivante quand elle avala elle sourit en me disant :
« Tu apprends vite dit donc. Je n’ai jamais autant pris de plaisir a manger.
-et tu n’as encore rien vus. »
Me penchant vers elle je lui léchais le Nutella en faisant des bisous sur les joues puis sur les lèvres avant de m’éloigner un peu et de lui présenter la part suivante qu’elle dévora a grande bouché. Sans s’en rendre compte nous arrivâmes à la dernière part. N… n’en pouvait plus depuis longtemps mais elle tenait, elle avait longtemps attendu ce moment et ma main qui passait régulièrement sur son ventre qui éprouvait l’élasticité du T-shirt la faisait frémir de plaisir. Je lui proposais de se refaire la belle et le clochard et elle acquiesça. Chacun commençant d’un côté pour se rejoindre enfin au milieu de la part en finissant par un baisé.
Je lui enlevais les menottes et elle remonta son T-shirt laissant apparaitre son ventre que j’embrassais (elle appuyait parfois sur ma tête pour la faire plonger dans sa graisse) caressais malacsais, nous procurant a tout deux du plaisir. Nous finîmes assis sur le même canapé, N…. lovait dans le creux de mon bras gauche qui continuait de s’extasier :
« C’était géniale hein ?
-franchement, si j’ai adoré.
-on recommencera ? »
Je réfléchis avant d’annoncer :
« On peut passer les weekends end ensemble ?
-ça serait tope. On pourra essayer d’autres choses.
-à bin voui des trucs un peu farfelu, tu pourras même prendre ta revanche sur moi, vu comme je t’ai malmené.
-oui oui faudra faire travailler notre imagination. Sinon je comptais bien te rendre la monnaie de ce repas. »
On continua à discuter longtemps avant qu’elle ne s’endorme, Morphée ne tarda pas non plus à m attraper.
Nous nous quittâmes le lendemain avec un dernier baiser en sachant que seul le Temps allait nous séparer puis nous rapprocher dans une semaine où nous pourrons de nouveau nous adonner à notre plaisir commun.
Pour ce qui est de l’ami qui m’avait accompagné au bal, il se trouve que lui aussi a trouvé chaussure a son pied, et les vandales qui avaient agressé N… ne firent pas leurs réapparitions.
Je n’attendais qu’une seul chose le rendez-vous qu’on c’était fixé, le samedi, à 12h sous un abri bus, non loin d’un fast food.
Revenir en haut Aller en bas
gorille64
Obésité commune


Masculin Nombre de messages : 311
Age : 23
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Ven 11 Déc 2015, 19:16

Classe
Revenir en haut Aller en bas
huty69210
bedonnant


Masculin Nombre de messages : 159
Age : 16
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/11/2015

MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Ven 11 Déc 2015, 21:33

Bonne histoire
Revenir en haut Aller en bas
Kairos
Premiers bourrelets


Masculin Nombre de messages : 62
Age : 19
Localisation : en France dans la Terre de milieu :)
loisir : lecture, VTT, footing (j'aime la nature), cinéma, magie et prestidigitation
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Sam 12 Déc 2015, 18:32

ça vous intéresserez de savoir la suite? Cool
Revenir en haut Aller en bas
gorille64
Obésité commune


Masculin Nombre de messages : 311
Age : 23
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Sam 12 Déc 2015, 18:57

Oui bien-sûr Wink
Revenir en haut Aller en bas
huty69210
bedonnant


Masculin Nombre de messages : 159
Age : 16
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/11/2015

MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Sam 12 Déc 2015, 22:25

Carrément ☺
Revenir en haut Aller en bas
Chocomiel
bedonnant


Féminin Nombre de messages : 160
Age : 24
Localisation : Lille
profession : Etudiante
loisir : Jeux vidéos, dessins, lire
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Lun 21 Déc 2015, 12:08

J'aime tellement ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mais une histoire qui reste unique.   Aujourd'hui à 01:12

Revenir en haut Aller en bas
 
mais une histoire qui reste unique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» feux stop bloqué
» MAIS SI ! L'en reste une
» MAIS QUI EST FANTOMAS VOICI SON HISTOIRE
» Histoire de castration et de poil
» FI suite chute a l arret reste allume mais zx6r 05 roule???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Feedees, Gainers en photos/vidéos ou à travers vos créations :: Litterature !-
Sauter vers: