FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yokai kobito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nolifetokyo
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 236
Age : 21
Localisation : 94
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Yokai kobito   Jeu 19 Juin 2014, 20:49

Salutation très estimés membres du forum. Je vous publie une nouvelle fiction et là je vous plonge dans une ambiance japonaise bien que je me sois pas totalement lâché. Je sais il y a beaucoup de notes mais c'est important. Et les habituelles recommandations seules les critiques constructives seront prise en compte.
Bonne lecture.

YOKAÏ KOIBITO(1)


Dans une petite ville de la banlieue de Tokyo. Le soleil commençait à déployer ses rayons dorées.  La vie de la ville commençait à s’éveiller. On pouvait voir la route déserte commençait à s’emplir peu à peu de lycéens et de leurs joyeuses conversations.  Dans ce joyeux tumulte de jeunes gens plus ou moins motivés pour s’instruire. On remarquait une jeune fille qui se déplaçait en longeant les murs doucement de manière à ne pas se faire repérer son sac devant le visage.  Elle portait un  uniforme scolaire composé  d’une jupe unie noire qui s’arrêter au-dessus du genou, d’une veste noir d’un chemisier blanc et d’un nœud papillon bleu marine au niveau du col. A l’intersection d’un carrefour la jeune fille glissa prudemment sa tête en dehors de sa cachette. On pouvait voir son magnifique visage de  poupée de porcelaine accompagné de deux superbes perles brune accompagné de boucles chocolats.  La demoiselle regarda prudemment à droite et à gauche.

Jeune fille: Ouf, on dirait que sempai(2) n’est pas dans le coin. Je vais pouvoir aller tran…
?(soufflant dans son oreille):  Bonjour Yuki chan(3)
Yuki(sursaute et fais tomber son sac): Shirei sempai?! Ah! B-bonjour
Shirei(ramassant le sac et lui rendant) : Je suis si effrayant que sa, Yuki chan?
Yuki (joue nerveusement avec ses doigts): P-pas du tout sempai! V-vous m’avez juste surprise.
Shirei: Hum… De qui essayes-tu  de te cacher Yuki chan?
Yuki: P-personne qu’est-ce qui vous fait croire sa?
Shirei(moqueur): Le fait que tu te déplaces comme un crabe avec ton sac devant ton visage. C’est très mignon mais pas très efficace.
Shirei  s’avança de manière en faisant reculer  la jeune fille jusqu’à un mur.
Shirei Koga(4) sempai  est imposant par sa carrure et son charisme. Il est immense certainement plus d’1m 80, de larges épaules puissantes accompagner d’une poitrine rappelant les Titans de l’antiquité.  Ses bras sont  tellement imposants on dirait qu’il pourrait soulever facilement une montagne. Et son ventre, une boule ronde à la fois moelleuse et ferme un symbole de tendresse et de puissance. Ses jambes grandes et majestueuse rappelant des troncs de puissants chênes.  Et son visage digne d’une Idol(5) enfin sauf peut-être pour son double menton. Mais je trouve que sa ne fait le rendre plus attirant. Ses magnifiques yeux dorées rappelant ceux d’un loup.  De magnifique cheveux noir soyeux et élégant.  Et sans parler de son sourire qui est tellement rayonnant. Ce sourire tellement chaleureux mais en même temps tellement intimidant.

Koga :  Bon, je ne vais pas t’embêter d’avantage avec sa. Je crois que j’ai un peu trop manger au petit déjeuner. Je pense que je vais avoir besoin de mon remède habituelle.
Yuki: Non… S-sempai
Koga s’empara de Yuki et la plaqua contre son ventre. La demoiselle essayait de lutter en vain contre sa poigne.
Koga: C’est agréable n’est-ce pas Yuki chan? Sa fait plus de 14h depuis la dernière fois que je t’ai serrer contre moi.
Yuki( rouge comme une pivoine): Hmmmmphph (traduction: Non… Oui… Enfin peut-être…)
Koga: Tu veux te blottir plus? Pas de problème.
Il resserra son étreinte sur la demoiselle.
Yuki(encore plus rouge): Hmmph! Hmph! Hmph!
Koga (le sourire aux lèvres): Qu’est-ce que tu dis Yuki chan?
?: Lâche-la tout de suite!
Koga(lâchant à contre cœur Yuki): Tch!  Il faut toujours que ce serpent à lunettes vienne m’interrompre quand sa commence à devenir intéressant.
« Le serpent à lunettes » était une jeune fille portant elle aussi l’uniforme scolaire avec une paire de lunettes noir qui ne faisait que renforcer  l’aura de sévérité qui l’entourait. Ses yeux noirs brûlait de fureur et on pouvait lire dans les traits de son visage le mot discipline.
« Serpent à lunettes »:  Je vous l’ai pourtant déjà dit sempai d’arrêter ces comportements obscènes vis-à-vis de Yuki san(2). Ce genre de contactes est strictement interdit par le règlement du lycée Ookami no Ogaguen(6)
Koga: Tu trouves ça obscène pourtant les lycéens font des choses beaucoup plus osé de nos jours. De plus nous ne sommes pas au lycée.
« Serpent à lunettes »:  Je ne sais pas pour les autres lycées mais pour nôtre école ce genre de comportement n’est pas sain pour un couple de lycéens. Et le règlement s’étend aussi au trajet aller-retour du domicile à l’établissement.
Koga:  Tu as entendu Yuki chan elle nous a félicité. Elle nous a dit que nous étions un couple.
Yuki qui pendant ce temps se remettait de ses émotions revint au moment présent. On voyait bien que la gardienne du règlement fulminait.
Yuki(s‘adressant au serpent à lunettes): Bonjour Naoko chan
Naoko s’avança de manière dangereuse jusqu’à Yuki.
Naoko(pointant un doigt accusateur vers Yuki): Yuki san tu es aussi responsable que Shirei sempai pour ces relations malsaines.
Yuki: M-mais…
Naoko: Pas de mais! Parce que tu n’arrives pas à lui faire comprendre qu’il doit arrêter avec ses agressions.
Koga: lâche-la tu veux. Tu es juste jalouse de Yuki chan parce qu’elle est mignonne et qu’elle a des tas d’apollons comme moi autour d’elle alors que toi tu ressemble à une veille aigris et seule avec 50 ans d’avance
Naoko: Espèce de…
?:  Vous en avez pas marre de rejouer encore et encore la même scène tous les matins.
Une jeune fille plantureuse arrivait dans le carrefour. Elle faisait une tête et demi de plus que Yuki et Naoko. Elle avait une longue chevelure châtain foncé qui lui arrivait jusqu’aux hanches, une belle paire de hanches plantureuses que la jupe mettait en valeur la rondeur de ses hanches appétissantes. Son chemisier mettait en valeur sa généreuse poitrine et ne laissait presque rien à l’imagination avec les deux premiers boutons du décolleté défait.
Naoko(scandalisée parlant à la jeune fille): Akihara san ce n’est pas une manière correcte de porter son uniforme C’est bien trop… Trop pr-provoquant.
Akihara: Je n’y peux rien avec mon sex-appeal tout ce que je porte deviens provoquant. On peut pas lutter contre la nature
Naoko: Ce n’est pas une raison!
Yuki(essayant de faire changer de sujet): Bonjour Asami san
Asami: Salut Yu chan.
Yuki:  Yu chan?!
Asami: Tu n’aimes pas ce surnom? Je le trouvais trop mignon.
Yuki: Non sa ne me dérange pas, c’est juste que ça ma surprise c’est tout.
Asami: Cool! A ce que je vois Koga t’a encore agresser.
Koga: Mais arrêtaient je l’ai pas agresser je lui ai montré mon amour un peu violement.
Asami:  Ouais tu l’étouffes à moitié chaque matin je sais pas mais moi j’appelle ça une agression.
Koga se plaça derrière Yuki et l’enserra avec tendresse la faisant se blottir contre son ventre avec douceur.
Koga: Je suis vraiment vraiment désolé Yuki chan. Je vais me montrer plus doux à l’avenir.
Il se pencha pour essayer de l’embrasser  mais il du esquiver le sac de Naoko.
Naoko(folle de rage): Alors que je viens de te rappeler à l’ordre sempai tu veux franchir un pas de plus dans la vulgarité.
La dispute repartit de plus belle.
Yuki(pense): Sa va être encore une longue journée.
Plus tard dans la matinée durant la pause les trois jeunes filles qui sont dans la même classe ont encore une conversation sur les événements de la matinée.
Naoko: Tu devrais arrêter de baver devant Shirei sempai. C’est pour ça qu’il arrive facilement à te manipuler.
Yuki(gênée): J-Je ne bave pas devant lui.
Asami: Mais bien sûr.
Yuki: M-mais c’est vrai!
Asami: Alors pourquoi après chaque fois qu’il te serre tu es toute déboussolée avec une lueur lubrique dans le regard.
Yuki: T-tu confond lubri… Lubri… Tu confond ça avec la confusion parce que sempai a un comportement gênant.
Naoko: Bon Yuki san la prochaine fois sois ferme et directe en lui faisant comprendre que tu déteste ce qu’il te fait subir.
Yuki: C-ce n’est pas vraiment que je déteste ça.
Naoko(aura de fureur): Ne me dit pas que tu aimes ça?!
Yuki: N-Naoko chan tu es vraiment effrayante quand tu t’énerves comme ça on dirait un monstre.
Asami: N’essayes pas de changer de sujet réponds à la question Yu chan.
La sonnerie annonçant la reprise des cours.
Yuki: Ah ah c’est bête il faut se dépêcher de retourner en cours (sauver par le gong)
Asami: On reprendra cette conversation plus tard.
A la pause déjeuner Yuki essaya de faire la queue à la cafétéria mais elle se faisait ballotée dans tous les sens par la foule dans cette guerre pour acheter un déjeuner. Elle se fit éjecter de la file rapidement sans pouvoir acheter ce qu‘elle désirait.
Yuki: J’ai cru que j’allais y passer.
Asami(lui tendant une canette): Tiens, ton thé glacée à la pêche.
Yuki: Merci beaucoup Asami sama(2)!
Asami: Tu aimes vraiment ça Yu chan, Pour faire la queue à la cafet vu comme tu es menue.
Yuki: Oui, sa me rappelle de précieux moments avec mes parents et grands-parents. Et si je peux en boire avec mon bentô sa m‘aide à combler leurs absences.
Koga: Tu n’avais qu’à me demander je serai aller t’en acheter. Au fait la coincée n’est pas dans le coin?
Asami: Non elle est restée en classe.
Koga(sort une lettre): Tiens voilà pour toi Yuki chan.
Yuki: Une lettre?
Koga: Une lettre d’amour(7).

Après les cours, je me dirigeais vers la salle de musique comme demandait par sempai dans sa lettre. J’ouvris la porte de la salle.
Yuki: Sem…
Je vis sempai arrivait d’un coup et il m’embrassa. Ce baiser était d’une tendresse sans pareille sans me brusquer en douceur. Ce fût a la fois éphémère et éternel, un moment hors du temps. Mon cœur battait la chamade. J’avais encore la sensation des lèvres chaude et douce de sempai. Je n’osais ni parler ni regarder sempai de peur de briser cette instant tel un songe.
Koga:  C’était ton premier baiser n’est-ce pas?
Yuki(les yeux fermée): Hmm
Koga: Je suis heureux d’avoir eu l’honneur de posséder ton premier baiser.
J’osais enfin ouvrir les yeux pour regarder Shirei sempai. Le choc! Sempai avait deux petites oreilles animales en fourrures sur le dessus de la tête. Il avait aussi une longue queue en fourrure avec la pointe de forme hérissée.
Koga: Un problème Yuki chan?
Yuki(bouche bée et regardant les appendices supplémentaire): Ahhh! Aah!

Koga suivait le regard de Yuki pour découvrir ce qui lui arrivait.
Koga(paniquant): C-c’est pas ce que tu crois! C’est… Euh… Du cosplay!(Cool Oui C’est ça du cosplay! Kon Kon Nyan Nyan! (9) Je me demandais si tu allais aimer! Ah ah ah!
Yuki toujours choquée.
Koga: On n’y crois pas, c’est ça?
Yuki hocha positivement la tête.
Koga: J’en étais sûr! Ah merde, tu m’as découvert comme tu peux le voir je suis un esprit loup.
Koga se retourna pour éviter  que Yuki ne voit pas son visage.
Koga(tristesse nouant sa voix): Je vais arrêter de venir te voir. Et si tu as trop peur de venir en cours, t’en fais pas je révélerais mon identité à tous le monde comme ça je ne pourrais plus rester ici. Mais j-je veux juste que tu saches… M-mes sentiments étaient sincères. Je t’aime.
Les derniers mots furent ce qu’il fallait pour sortir Yuki de sa torpeur.
Yuki: Sempai, vous n’êt…
Koga se retourna vivement tout son être semblait être habité par une aura surnaturel qui le rendais à la fois fascinant et effrayant. Une lueur de colère émergé de ses pupilles.
Koga: Pas effrayant?  Vraiment! En es-tu réellement certaine?! Peux-tu m’aimer en sachant la vérité?
Yuki: C’est vrai tu es effrayant.
Koga sembla blessait par les paroles de Yuki
Yuki(s’avançant doucement vers Koga) : Vous êtes tellement beau et charismatique que vous en devienez effrayant. Ce depuis notre première rencontre au début de l’année. Je sais aussi que vous êtes quelqu’un de bien si tu avais voulu me faire du mal vous l’auriez fais depuis longtemps.
Koga: Tu le penses vraiment?
Yuki: Oui je suis sincère esprit ou pas sa n’a aucune importance.
Koga se jeta sur Yuki.
Koga: Mon instinct ne m’avait pas trompé. Je suis si heureux d’être tombée amoureux de toi Yuki chan! Je souhaite vraiment te montrer à quelle point je t’aime je veux te faire l’expérience la plus précieuse après le premier baiser.
Yuki(mal à l’aise): Shir…
La porte s’ouvrit brusquement sur Asami.
Asami: Bordel, Koga tu te rends compte de ce que tu fais. Tu as révélé ton identité à un être humain!
Koga: Parfaitement nous nous aimons pas vrai Yuki chan
Yuki: Euh oui.
Asami: T’as pété un câble ma parole, et toi Yu chan tu dois comprendre dans quelle merdier tu es, on ne doit pas se mélanger on vit dans des mondes différents.
Koga: C’est bon dégage maintenant que tu nous as fait la morale, tu gênes.
Asami: Merde, prend ça au sérieux! Montre moi le lien qui vous lient.
Koga: Sava je vais le faire. Yuki montrons-lui la force qui nous lient.
Yuki: C-comment?
Koga lui attrapa le menton et l’embrassa à pleine bouche avec tendresse et passion. Une lumière vive entoura le couple et la seconde d’après se tenais Koga seul et ayant bien changé. Il mesurait au moins 3 mètres de haut sa masse musculaires et la masse graisseuse avaient elles aussi triplées. Ses cheveux étaient bruns avec des reflets noirs maintenant. Ses yeux étaient brun avec des reflet doré. Il portait un kimono noir avec la silhouette d’un loup hurlant en rouge sur sa veste avec une ceinture blanche.
Koga: Je suis trop cool! Et cette puissance je suis invincible BWAABWAAAA
Yuki: Heu  allo qu’est-ce qui s’est passé?
Koga: Ah oui! Si j’ai pu prendre cette forme c’est parce que je t’ai entièrement possédé Yuki chan. Tu vois pour qu’un esprit possède totalement un humain il faut que celui-ci est entièrement ouvert son cœur au dit esprit. Ou plus simplement nous avons fusionné.
Yuki: F-fusionné?!
Asami: Yu chan flippe?
Koga: Totalement.
Asami: Ce tour de passe-passe ne suffira pas.
Asami fit apparaître des flammes dans ses mains.
Koga: T’es sérieuse?! Tu veux te battre?
Asami: J’ai l’air de rigoler.
Koga(fasaint craquer ses jointures): Ne vient pas chialer une fois que je t’aurais mis une raclée.
Asami jeta ses flammes sur Koga l’enferment dans un ardent et immense brasier. Celui-ci en sortit comme si de rien n’était.
Asami: Im-impossible rien pas une égratignure, tes fringues intactes.
Koga: A mon tour.
Koga choppa Asami et l’envoya contre un mur au fond de la salle. Le choc créa une immense fissure sur toutes la longueur du mur. Il traversa la salle d’un bond et lui envoya un coup de poing qui explosa la totalité du mur et envoya Asami au loin.
Koga: Fini
La même lumière entoura Koga et ils étaient de nouveau l’un à côté de l’autre.
Yuki(choquée): Waaa on va avoir des ennuis.
Koga: Si j’y suis allé un peu fort.
Yuki: Un peu tu as dévasté la salle de musique!
Koga: Si j’ai pu faire autant dégâts c’est grâce à la force de nos sentiments en fait surtout les tiens
Yuki chan.
Yuki(gênée): Vraiment
Koga: Oui ma puissance était proportionnelle à nôtre amour plus il est fort plus je deviens puissant. Et si on reprenait là où on était.
Yuki: NOOON

1: Esprit amoureux ou esprit amant esprit ici veut dire être surnaturelle.
2: sempai est une manière de faire référence à quelqu’un de plus âgé et dont on reconnait les compétences de quelqu’un.
3: chan kun san sama sont des suffixes qu’on utilise pour montrer le degré d’intimité avec la personne en plus de l’utilisation du nom ou du prénom. Chan généralement utilisé pour les femmes et les enfants et étant très familier kun généralement le masculin de chan et utilisé pour les gens à partir de l’adolescence san neutre dans les relation plus ou moins. Sama utilisé rarement pour montrer du respect pour une personnalité ou une divinité.
4: Quand on présente quelqu’un ou se présente on commence toujours par le nom de famille.
5: Idol est une célébrité relativement jeune chanteur(euse) acteur(trice) relativement populaire.
6: le lycée du loup.
7: la lettre d’amour est une pratique courante dans les écoles pour donner un rendez-vous pour déclarer ses sentiment généralement mis sur le bureau de la personne ou dans son casier à chaussure.
8: le fait de se déguiser en un personnage de mangas ou de dessin animés ou un personnage qu’on invente.
9: onomatopée reprenant le bruit du renard et du chat en japonais
Revenir en haut Aller en bas
http://nolifetokyo.tumblr.com/
Poulpy36
Ventre naissant


Masculin Nombre de messages : 47
Age : 20
Localisation : ,Languedoc Roussillion, Ales
profession : Etudiant
loisir : Paintball & Halo
Date d'inscription : 28/06/2014

MessageSujet: Re: Yokai kobito   Jeu 03 Juil 2014, 22:46

Vraiment Pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
 
Yokai kobito
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleurs joueurs de Galaxy (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Feedees, Gainers en photos/vidéos ou à travers vos créations :: Litterature !-
Sauter vers: