FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Félicitas - Traduction du chapitre 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Dim 16 Déc 2007, 21:37

Ah oui il y avait ça... Avant août, je ne ferai probablement rien en ce qui me concerne. En Allemagne, en cas d'échec à un examen on peut se faire virer et recevoir un interdit à vie d'étudier dans le même domaine!
Revenir en haut Aller en bas
Mister Fat
Feedee extrème


Masculin Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Dim 16 Déc 2007, 22:02

Ah ben ça rigole pas là bas.Du coup il doit pas y avoir beaucoup de diplomés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Dim 16 Déc 2007, 23:02

Ca dépend. En météo c'est le premier cycle qui sélectionne, ceux qui sont vers la fin (comme moi) sont normalement surs d'avoir le diplôme, mais bon je n'ai pas l'intention de tester le cas contraire. Pour les cursus menant à des diplômes d'ingénieurs, ce sont des courses à l'australienne. Chaque semestre ceux qui ne réussissent pas tous les examens (il y a deux chances pour chaque examen) sont virés, et doivent choisir un autre cursus (celui dans lequel ils étudiaient leur est désormais interdit à vie). Au cours du premier cycle, plus de la moitié des étudiants inscrits initiallement échouront de cette manière.

En France ils auraient été en prépa, ils se seraient éventuellement plantés, auquel cas ils seraient allés à la fac ou en IUT (ça existe encore les IUT dans le nouveau système?) où ils auraient étés tout naturellement les meilleurs, ce qui fait qu'après leur deug ou iut ils auraient été repris en école d'ingénieurs, et même dans le domaine qu'ils souhaitaient initiallement. Dans l'histoire ils auraient juste perdu un an, sans conséquence sur leurs ambitions. Et je sais par expérience que les enseignants-chercheurs qui ont commencé par se planter sont souvent les meilleurs sur le plan pédagogique. En France bien des ingénieurs et des chercheurs sont dans ce cas, mais en Allemagne, non, une erreur est fatale et considère qu'on est définitivement nul dans ce domaine!

On dit souvent que l'ambiance est moins à la sélection en Allemagne, que les profs invitent leurs élèves à boire une bière, que l'ambiance est plus décontractée, moins au travail... C'est vrai, mais ce n'est qu'une trahison, car au final le système est bien plus sélectif (et de manière incroyablement injuste) qu'en France.

On fait aussi l'apologie de leur modèle scolaire: ils n'ont école que le matin, le programme est bien moins surchargé, ils peuvent faire de la musique, avoir une meilleure vie culturelle, etc. Oui, mais... Il n'y a pas le collège unique, très tôt les élèves sont classés en fonction de leurs "capacités" dans des écoles par niveau, si bien que des résultats relativement mauvais à un moment de la scolarité peuvent fermer définitivement, pour la vie entière, des portes à l'université... En France n'importe qui peut se présenter à n'importe quel bac, au moins en candidat libre (autant de fois qu'il le veut). Et n'importe quel bac ouvre la porte à tous les cursus universitaires. Bien sur, un bac STT par exemple n'est pas très approprié pour des études de physique, mais on ne sait jamais. Quelqu'un ayant eu un bac STT peut très bien un jour s'être passionné pour la physique, avoir appris beaucoup de choses dans ce domaine de manière autodidacte, vouloir l'étudier et en être pleinement capable. En France, la porte reste ouverte. En Allemagne, si l'on est un élève "moins bon", on est redirigé vers une école pour élèves "moins bons", et cela ferme définitivement des portes.

Et en Bavière, le Land le plus dur dans ce domaine, on n'a le droit de redoubler qu'une fois par cycle. En cas de deuxième échec, on est viré et on passe dans une école de niveau inférieur. Ce doit être un stress épouvantable pour les enfants, s'ils réalisent les enjeux. C'est bien beau de n'avoir école que le matin, mais si l'on encourt un tel danger, alors pour moi ce n'est qu'une trahison. En France on peut au contraire redoubler pour pouvoir aller dans la série de son choix. Par exemple, en seconde, si l'on n'a pas le niveau pour aller en 1ère scientifique, on peut redoubler la seconde pour atteindre cette fois ce niveau. Car on considère que tout élève disposant des prérequis nécessaires a le droit d'aller dans la série de son choix, et pas qu'il y a d'un côté les "gens intelligents" et de l'autre les "cons", pour qui l'on ferme définitivement beaucoup de portes dès qu'on les as détectés grâce au moyen "infaillible" des résultats scolaires d'une année, même s'ils atteigent un jour le niveau nécessaire pour la série de leur choix, comme c'est le cas en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
Mister Fat
Feedee extrème


Masculin Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Dim 16 Déc 2007, 23:32

Oui les IUT existent toujours.Et c'est même avec les IUP la voie royale vers l'entreprise.
Pourquoi tu as choisis d'étudier en Allemagne si le système éducatif est si sélectif et élististe?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Lun 17 Déc 2007, 00:23

En France, je n'aurais pas pu avoir un diplôme universitaire de second cycle dans la climatologie, ça n'existe pas. Mais j'ai fait tout le premier cycle et même une licence en France.
Revenir en haut Aller en bas
Mister Fat
Feedee extrème


Masculin Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Lun 17 Déc 2007, 11:05

Ah d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Mer 09 Jan 2008, 16:48

je voudrasi pas faire mon chieur,mais on pourrait avoir une traduction du chapitre 4?? Car j'ai essayé par les traducteurs online mais c'est très approximatif et ça relève parfois du non-sens du coup....si une personne gentille pouvait traduire le chapitre 5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Mar 05 Fév 2008, 21:17

J'aime bien cette histoire.J'la trouve vraie.Moins "trash" que Corie.Plus de mon âge sans doute.^^
Revenir en haut Aller en bas
Mister Fat
Feedee extrème


Masculin Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Mar 05 Fév 2008, 21:24

Plumpsoft a écrit:
J'aime bien cette histoire.J'la trouve vraie.Moins "trash" que Corie.Plus de mon âge sans doute.^^

Non moi je suis d'accord avec toi.Cette histoire est super.
Et je trouve Corie trop trash, trop extrême.
Revenir en haut Aller en bas
tardisbzh
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : 35 kms de la mer ds le 22
profession : conducteur de car
loisir : le web, les jeux videos et d'autre trucs...
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Jeu 07 Fév 2008, 22:40

J'aime bien cette histoire!!!
J'ai hate de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Félicitas - Traduction du chapitre 4   Aujourd'hui à 19:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Félicitas - Traduction du chapitre 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» traduction de mots sioux
» traduction italien, français...
» Traduction pour choix Pneus 996TT [urgent svp]
» Traduction de signalement
» Google traduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Votre Feedeefat :: La corbeille :: Litterature !-
Sauter vers: