FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 entre fantasme et réalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tardisbzh
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : 35 kms de la mer ds le 22
profession : conducteur de car
loisir : le web, les jeux videos et d'autre trucs...
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:11

ba après pourquoi tu trouve un mec de 200kg pas raisonnable?

après faut se dire un truc, on emmerde la société faut vivre pour nous même. c'est ce que j'ai appris a force d’être ici et sur d'autre forum.

on est comme on est c'est pas a nous de changer c'est a la société d’évoluer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakura-mochi
MODERATEUR


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 26
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:12

tardisbzh a écrit:
ba après pourquoi tu trouve un mec de 200kg pas raisonnable?

 

Même question, même si je vois ce que tu veux dire je crois.

Raisonable aux yeux de la société, au vu des risque de santé, ou même pour toi c'est trop?
Revenir en haut Aller en bas
Hélios
Premiers bourrelets


Féminin Nombre de messages : 86
Age : 29
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:21



Vous êtes super méga ouverts ici c'est juste une merveille.
Je sais pas j'ai dit à mon pote, le mec fait 190 kg, il a failli avoir une attaque.

C'est pas raisonnable parce que ça reste une espèce de fantasme et du coup le vivre en vrai je sais pas si c'est facile à assumer... Je sais pas . Dur à expliquer ce " non raisonnable"
Revenir en haut Aller en bas
Sakura-mochi
MODERATEUR


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 26
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:30

Pourquoi tu réponds comme ça oO
Citation :

Vous êtes super méga ouverts ici c'est juste une merveille.
En quoi on est fermé...? Perso je demande juste, j'essaye de comprendre.
A moins que ce soit vraiment pas de l'ironie vu la phrase qui suit? Je crois que mon quota de disposition à comprendre est dépassé pour ce soir u_u

Enfin, ça veut pas dire que je ne pense pas pareil. Pour moi aussi il y a une "limite du raisonnable" même si je saurais pas trop la définir. :p
Citation :

C'est pas raisonnable parce que ça reste une espèce de fantasme et du coup le vivre en vrai je sais pas si c'est facile à assumer... Je sais pas . Dur à expliquer ce " non raisonnable"

C'est tout le but de ce topic (je crois :p) que d'essayer d'arriver à mettre le doigt dessus :3 Parce que comme je l'ai dit, ya une réalité qu'on peut pas ignorer, et elle lorgne du côté de la limite raisonnable/non raisonnable ^^
Revenir en haut Aller en bas
tardisbzh
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : 35 kms de la mer ds le 22
profession : conducteur de car
loisir : le web, les jeux videos et d'autre trucs...
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:31

ba apres en fait les gens se disent a ce poids la c'est pas possible le corps humain peut pas supporter...

mais tu as des gens qui peuvent tres bien vivre a 200kg ou qui peuvent deja tres mal vivre a 110/120...

juste que la societe veut pas comprendre ca. du coup on est "conditionné pour dire que c'est pas bien.

mais ca reste vivable apres c'est sur que si tu vis avec un homme de 190/200kgs, tu passera plus innapercue dans la rue par exemple^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hélios
Premiers bourrelets


Féminin Nombre de messages : 86
Age : 29
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:33

Non c'était pas ironique, vous êtes merveilleux <3


Édit : Na mais je suis trop sex pour passer inaperçue de toute façon haha.


Revenir en haut Aller en bas
Sakura-mochi
MODERATEUR


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 26
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:38

tardisbzh a écrit:
ba apres en fait les gens se disent a ce poids la c'est pas possible le corps humain peut pas supporter...

mais tu as des gens qui peuvent tres bien vivre a 200kg ou qui peuvent deja tres mal vivre a 110/120...

juste que la societe veut pas comprendre ca. du coup on est "conditionné pour dire que c'est pas bien.

mais ca reste vivable apres c'est sur que si tu vis avec un homme de 190/200kgs, tu passera plus innapercue dans la rue par exemple^^

Exactement.
Puis la plupart la santé ils s'en foutent, c'est juste un argument pour justifier leur dégout...

Hélios a écrit:
Non c'était pas ironique, vous êtes merveilleux <3


Édit : Na mais je suis trop sex pour passer inaperçue de toute façon haha.


Ha bah ça fait plaisir de lire ça Wink Après hein on est sur un forum de feederism, 200 kilos ça nous choque pas :p Il en faut plus pour ça =3 Mais c'est clair que IRL la gueule des gens si je sort un tel poids... u_u Bref.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
tardisbzh
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : 35 kms de la mer ds le 22
profession : conducteur de car
loisir : le web, les jeux videos et d'autre trucs...
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:41

ba moi tu vois qui aimerait faire ce poids, deja que je passe pas innapercu maintenant mais alors la^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
gorille64
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 297
Age : 23
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Lun 24 Nov 2014, 23:48

Déjà la morphologie fais beaucoup Smile
Si tu fais super gros à 120 kg, d'autres font tout maigre.
Après c'est avec la personne que tu aimes que tu dois en parler surtout .
Revenir en haut Aller en bas
lordmuffin
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 299
Age : 27
Localisation : Paris
loisir : Régner en maître sur les muffins
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mar 25 Nov 2014, 08:19

Tjalmar a écrit:
Aujourd'hui je peux vous dire que si une telle chose devait se reproduire, non seulement j'assumerai mais en plus je tordrai le cou de mes mains a tous ces c*ns qui m'ont fait culpabiliser, m'ont fait douter de moi, de mes gouts, de ce que j'étais. Tout ça fait partie de moi, de nous. C'est une plante (fallait bien que je place une métaphore botanique) qu'il nous appartient de tailler ou modeler comme on veut. C'est une partie de nous, inexpugnable et tenace. Et surtout, magique. Pour qui sait s'en servir.
Right in the feels, bro...
Ton message touche juste.

Sakura-mochi a écrit:
tardisbzh a écrit:
ba apres en fait les gens se disent a ce poids la c'est pas possible le corps humain peut pas supporter...

mais tu as des gens qui peuvent tres bien vivre a 200kg ou qui peuvent deja tres mal vivre a 110/120...

juste que la societe veut pas comprendre ca. du coup on est "conditionné pour dire que c'est pas bien.

mais ca reste vivable apres c'est sur que si tu vis avec un homme de 190/200kgs, tu passera plus innapercue dans la rue par exemple^^

Exactement.
Puis la plupart la santé ils s'en foutent, c'est juste un argument pour justifier leur dégout...

Complètement ! Les gens sont simplement trop contents d'avoir une excuse pour être intolérants, et pratique ils s'en tapent complètement de la santé de la personne visée.
Fut une époque ils existait des excuses pour être homophobe: "En tant que bon chrétien, j'ai peur pour le Salut de son âme".
Aujourd'hui on a une variante moderne stigmatisant un groupe différent: "En tant que personne mince, j'ai peur pour sa santé".
Même combat, même niveau d'hypocrisie.

Sakura-mochi a écrit:

Hélios a écrit:
Non c'était pas ironique, vous êtes merveilleux <3

Édit : Na mais je suis trop sex pour passer inaperçue de toute façon haha.

Ha bah ça fait plaisir de lire ça Wink Après hein on est sur un forum de feederism, 200 kilos ça nous choque pas :p Il en faut plus pour ça =3 Mais c'est clair que IRL la gueule des gens si je sort un tel poids... u_u Bref.

En effet ça fait toujours plaisir de lire ça. Je pense que si nous étions fermés d'esprit ici, ce serait vraiment l'hôpital qui se fout de la charité !
Qui sommes-nous pour juger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mar 25 Nov 2014, 10:15

Je me retrouve dans vos réponses, je suis sorti avec diverses filles plus ou moins ronde et ça a toujours été une fierté pour moi ! (en même je les trouvais super canon ça aide :p) (je vais passer pour un superficiel Sad( )

On ne m'a d'ailleurs jamais fais de remarque sur mes préférences, ni parmi mes proches, ni à l'extérieur.

J'ai aussi pratiqué le feedisme à plusieurs reprises, mais comme un peu tout le monde, ce n'est pas quelque chose que je crie sur les toits, car malgré tout, je reste à la recherche de l'approbation des gens x) si les gens ronds sont à peine tolérés, les feeders/feedees n'en parlons pas !

Bien sûr dans un monde idéal, les problèmes de santé n'existent pas, et on peut feeder sans limite zouuuuuuuuu
Revenir en haut Aller en bas
jeje1140
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 244
Age : 28
Localisation : paris
profession : jardinier
loisir : jeux , anime , trouver une feedee
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mar 25 Nov 2014, 11:54

Moi aussi , plus ça va et plus j'aimerai avoir une femme très ronde  Embarassed

Il y a 2 ans,  le maximum que je pensait tolérer était 230 kg, mais le fait de parler avec des gens ( j 'ai des amis feeder feedee américain(e) ) m'a donné envie de femmes plus rondes,
Mais si ma femme , ou future femme, est mieux dans son corps à 300 kg qu'à 100 kg ça ne me gêne pas.


[Message de la modération : Mec je veut bien corriger les fautes, mais fait en sorte d'être compréhensible... J'ai du y relire 4 fois avant de comprendre.]

désole


Dernière édition par jeje1140 le Mar 25 Nov 2014, 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
A.Z
Mince


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mar 25 Nov 2014, 15:52

« Complètement ! Les gens sont simplement trop contents d'avoir une excuse pour être intolérants, et pratique ils s'en tapent complètement de la santé de la personne visée.
Fut une époque ils existait des excuses pour être homophobe: "En tant que bon chrétien, j'ai peur pour le Salut de son âme".
Aujourd'hui on a une variante moderne stigmatisant un groupe différent: "En tant que personne mince, j'ai peur pour sa santé".
Même combat, même niveau d'hypocrisie. »

Mais alors pourquoi stigmatisent-ils ces communautés marginales par nature (marginales au sens neutre = existent en faible quantité, évoluent hors de la moyenne statistique - c'est bien le cas du couple feedee/feeder) ? Par jalousie ? Non évidemment ; par méchanceté ? Non plus, du moins rien ne le laisse penser. Il reste deux options : la peur et l'intolérance (les deux peuvent se rejoindre). Je crois qu'il est trop facile de faire l'économie d'une réflexion sur les motifs de cette crainte en renversant les concepts, en faisant de la peur une phobie par définition irrationnelle. On ne peut pas vraiment discuter avec un homophobe ou avec un "feedeephobe", etc. C'est en quelque sorte un tour de passe-passe rhétorique. Il faut se demander honnêtement si ces gens ont des bonnes raisons de réprouver cette pratique. Le feederism emporte avec lui réprobation pour au moins deux raisons : 1) il peut parasiter la pérennité d'un couple - couple qui constitue la cellule de base d'une société ; 2) il implique une prise de poids déraisonnable. Le premier point est moins net (clair et distinct) que le second. Le second est imparable d'un point de vue objectif : il est vrai que, toutes choses étant égales par ailleurs, une personne atteinte par l'obésité à plus de chance de rencontrer des problèmes de santé. On ne peut pas changer la réalité. Cette peur ou réaction défensive de la société - qui n'est pas totalement irrationnelle - se confond plus généralement avec le jugement moral. Lorsque ce jugement est apaisé - c'est-à-dire sans crainte ou purgé de sa peur motrice primitive - la réprobation qu'il renferme peut échapper au grief d'intolérance. Je ne vais pas m'étendre la-dessus par manque de temps mais il y a, selon moi, une différence de nature entre, d'une part, ne pas reconnaître une pratique comme égale qualitativement parlant à une autre (penser, par exemple, que le couple traditionnel vaut mieux - pour différentes raisons - que le couple libertin) et, d'autre part, rejeter/mépriser cette pratique, vouer aux gémonies une communauté (il s'agit bien ici d'intolérance).
Revenir en haut Aller en bas
nolifetokyo
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 236
Age : 21
Localisation : 94
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mar 25 Nov 2014, 18:43

Je ne suis pas du tout d'accord avec toi dans le sens où des pratiques dangereuses acceptées par la société pullulent. Sa reste pour moi une forme d'hypocrisie. J'explique la pratique du bronzage par exemple pour avoir un teint hâlé durant deux mois tu veux te cramé la peau durant des heures sous les UV et risqué un cancer? Il y a même une forme de moquerie des occidentales vis-à-vis des asiatiques qui cherche l'opposé. Les fumeurs aussi même si la société condamne dans les faits fumer est un comportement social encouragé.

Ensuite il faut distinguer deux types de comportements dans le feederisme, les extrêmes et les modérés. Sur certains points gainers et feedees modérés sont saint. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser les gainers et les feedees ont une activité physique même si elle ne se voit pas toujours en des termes plastique. Elle est surtout pratiqué dans le but de maintenir sa santé et un minimum d'autonomie. Des études on prouvait que l'obésité en elle-même n'était pas le facteur dangereux mais la sédentarité. Donc entre un gainer qui fait des séances de musculation et une personne maigre lambda qui ne bouge pas de son canapé. Le risque est plus grand pour le lamda. Et aux premiers signes de danger pour la santé certains gainer arrêtes. L'exemple de madanayr qui suite à une visite chez le médecin a appris qu'il était atteint de diabète réversible par une alimentation saine et de l'exercice. Son désir de grossir est toujours là mais il veut préservé sa santé. Vous pouvez le voir sur son tumblr: http://madanayr.tumblr.com/post/94572502541/new-outlook
Ensuite pour ce qui est du fait de dire que le couple feeder/feedee mette en péril le couple je suis pas d'accord parce que sa ne conduit pas forcément a une relation de couple ou même sexuelle. J'ai déjà discuté avec des gens qui l'ont fait avec un ami et moi-même je l'ai fait avec un ami. Après si il y a relation de couple on rajoute juste un paramètres mais sa n'en modifie pas les bases. Si les deux parties ne sont pas au diapason sur les sujets fondamentaux qui forment un couple sa ne tient pas qu'ils soient liées ou non au feederisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://nolifetokyo.tumblr.com/
Sakura-mochi
MODERATEUR


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 26
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mar 25 Nov 2014, 19:21

C'est surtout une question de facilité. Le mec marginal est seul, Groupe > 1, Gros groupe > Petite minorité.

C'est juste que l'homme est, par nature, mauvais, car ça lui permet de se sentir supérieur.
Donc dès qu'ils sont en position de force, la plupart des gens en jouent et y prennent plaisir. C'est l'éducation qui est supposée canaliser ça.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A.Z
Mince


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mer 26 Nov 2014, 00:09

nolifetokyo a écrit:
Je ne suis pas du tout d'accord avec toi dans le sens où des pratiques dangereuses acceptées par la société pullulent. Sa reste pour moi une forme d'hypocrisie. J'explique la pratique du bronzage par exemple pour avoir un teint hâlé durant deux mois tu veux te cramé la peau durant des heures sous les UV et risqué un cancer? Il y a même une forme de moquerie des occidentales vis-à-vis des asiatiques qui cherche l'opposé. Les fumeurs aussi même si la société condamne dans les faits fumer est un comportement social encouragé.

Ensuite il faut distinguer deux types de comportements dans le feederisme, les extrêmes et les modérés. Sur certains points gainers et feedees modérés sont saint. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser les gainers et les feedees ont une activité physique même si elle ne se voit pas toujours en des termes plastique. Elle est surtout pratiqué dans le but de maintenir sa santé et un minimum d'autonomie. Des études on prouvait que l'obésité en elle-même n'était pas le facteur dangereux mais la sédentarité. Donc entre un gainer qui fait des séances de musculation et une personne maigre lambda qui ne bouge pas de son canapé. Le risque est plus grand pour le lamda. Et aux premiers signes de danger pour la santé certains gainer arrêtes. L'exemple de madanayr qui suite à une visite chez le médecin a appris qu'il était atteint de diabète réversible par une alimentation saine et de l'exercice. Son désir de grossir est toujours là mais il veut préservé sa santé. Vous pouvez le voir sur son tumblr: http://madanayr.tumblr.com/post/94572502541/new-outlook
Ensuite pour ce qui est du fait de dire que le couple feeder/feedee mette en péril le couple je suis pas d'accord parce que sa ne conduit pas forcément a une relation de couple ou même sexuelle. J'ai déjà discuté avec des gens qui l'ont fait avec un ami et moi-même je l'ai fait avec un ami. Après si il y a relation de couple on rajoute juste un paramètres mais sa n'en modifie pas les bases. Si les deux parties ne sont pas au diapason sur les sujets fondamentaux qui forment un couple sa ne tient pas qu'ils soient liées ou non au feederisme.

Fumer est un bon exemple de pratique sociale réprouvée  –  personne, au fond, n'est fier de fumer et nous sommes tous d'accord pour dire que c'est mauvais – mais, en même temps, tolérée. On pourrait presque en dire autant du bronzage par UV. Alors pourquoi le feederism n'est pas toléré ? Parce que 1) c'est une pratique encore très marginale ; 2) le danger de grossir sans limite est sans commune mesure avec le fait de fumer 3) il y a remise en question de l'intégrité même du couple par une activité sexuelle déviante.

Sur le deuxième point, il suffit effectivement de bien faire la différence entre les cas extrêmes et modérés (les premiers sont malheureusement souvent mis en avant). La sédentarité est un autre problème : toutes choses égales par ailleurs, il est de toute façon préférable de faire du sport sans être obèse que l'inverse. L'argument ne tient donc pas. Quant à l'exemple de madanayr, il tend surtout à montrer qu'il y a bien des risques pour la santé...  et aussi, c'est vrai, que l'homme a eu la force de se remettre en question. Il aurait cependant très bien pu apprendre que son diabète était irréversible. Sur le troisième point  – qui, évidemment, ne se prouve pas  –  on s'imagine, il me semble, qu'un tel fétichisme tend à déconnecter l'objet du désir du véritable amour nécessaire à la fondation du couple. Les raisons que l'on peut invoquer sont doubles :  1) la raréfaction des rencontres possibles (puisque la communauté est réduite) peut rendre difficile la construction d'une union durable ;  2) un couple qui repose uniquement sur une sensibilité érotique commune risque de ne pas durer... et le feederism peut être perçu comme une forme d'érotisation néfaste –  envahissante –  de la vie de couple. Ces deux arguments valent pour d'autres fétichismes et surtout ne remettent absolument pas en cause l'existence possible d'une union solide entre un feeder et une feedee.  Ma conclusion : le feederism n'est pas une pratique louable en soi mais elle doit être tolérée sans la moindre réserve.
Revenir en haut Aller en bas
lordmuffin
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 299
Age : 27
Localisation : Paris
loisir : Régner en maître sur les muffins
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mer 26 Nov 2014, 08:17

Sakura-mochi a écrit:
C'est juste que l'homme est, par nature, mauvais, car ça lui permet de se sentir supérieur.
Donc dès qu'ils sont en position de force, la plupart des gens en jouent et y prennent plaisir. C'est l'éducation qui est supposée canaliser ça.

Exactement. Non seulement il y a là une assertion de supériorité physique "mon corps est mieux que le tiens", mais il y a aussi une assertion de supériorité morale: "Je sais me contrôler, je maîtrise mon corps et pas toi, ma volonté est plus forte que la tienne." Car effectivement, il ne faut pas se voiler la face, le dégoût pour les personnes grosses est simplement une traduction lourde de préjugés de la réprobation du péché de gourmandise de la tradition judéo-chrétienne. Après tout, le péché de luxure n'est plus tellement réprouvé dans nos sociétés modernes ou la religion a perdu beaucoup de son pouvoir.

Si vous faites attention, le reproche envers une personne grosse est autant "Comment cette personne peut-elle oser se montrer ?" (physique) que "Comment peut-on se laisser aller comme ça ?" (moral). Évidemment, le simple fait d'imaginer que cette personne apprécie son embonpoint est intolérable, car cela fait s'écrouler cet édifice de supériorité sociale.

A.Z a écrit:
Fumer est un bon exemple de pratique sociale réprouvée  –  personne, au fond, n'est fier de fumer et nous sommes tous d'accord pour dire que c'est mauvais – mais, en même temps, tolérée. On pourrait presque en dire autant du bronzage par UV. Alors pourquoi le feederism n'est pas toléré ? Parce que 1) c'est une pratique encore très marginale ; 2) le danger de grossir sans limite est sans commune mesure avec le fait de fumer 3) il y a remise en question de l'intégrité même du couple par une activité sexuelle déviante.

Sur le deuxième point, il suffit effectivement de bien faire la différence entre les cas extrêmes et modérés (les premiers sont malheureusement souvent mis en avant). La sédentarité est un autre problème : toutes choses égales par ailleurs, il est de toute façon préférable de faire du sport sans être obèse que l'inverse. L'argument ne tient donc pas. Quant à l'exemple de madanayr, il tend surtout à montrer qu'il y a bien des risques pour la santé...  et aussi, c'est vrai, que l'homme a eu la force de se remettre en question. Il aurait cependant très bien pu apprendre que son diabète était irréversible. Sur le troisième point  – qui, évidemment, ne se prouve pas  –  on s'imagine, il me semble, qu'un tel fétichisme tend à déconnecter l'objet du désir du véritable amour nécessaire à la fondation du couple. Les raisons que l'on peut invoquer sont doubles :  1) la raréfaction des rencontres possibles (puisque la communauté est réduite) peut rendre difficile la construction d'une union durable ;  2) un couple qui repose uniquement sur une sensibilité érotique commune risque de ne pas durer... et le feederism peut être perçu comme une forme d'érotisation néfaste –  envahissante –  de la vie de couple. Ces deux arguments valent pour d'autres fétichismes et surtout ne remettent absolument pas en cause l'existence possible d'une union solide entre un feeder et une feedee.  Ma conclusion : le feederism n'est pas une pratique louable en soi mais elle doit être tolérée sans la moindre réserve.

Je ne pense pas qu'il exite de pratique louable ou non à ce niveau là. Par exemple, que dire du fétichisme sexuel qui consister à érotiser le fait de fumer (smoking fetish ou capnolagnia, cela semble relativement répandu) ? Malsain ? Sans doute. Mais je pense que personne n'a grand à chose à y reprocher.

Tout d'abord, je ne pense pas qu'ici la majorité soutienne l'idée de "grossir sans limites" dans la vie réelle. Ensuite, la plupart de tes remarques sont certes vraies mais ne se rapportent pas spécifiquement au feederisme. Tout comportement sexuel "hors-norme" pose ces problèmes. Il faut bien se rappeler qu'il n'y a pas de gens "normaux", tout le monde a ses préférences et ses fantasmes, ils ont simplement plus ou moins d'impact sur la vie. Reste les prédispositions liées à l'obésité. De ce côté, rien à dire, les risques de divers problèmes de santé sont accrus avec le poids et les facteurs génétiques (les prédispotions familiales) et comportementaux (la sédentarité par exemple).

Cependant, voici un rapide rappel statistique :
L'obésité est reponsable de 55 000 morts par an en France.
Le tabac et l'alcool en font 90 000 à eux seuls.
Donc quand quelqu'un fait systématiquement la leçon "tu devrais maigrir, pour ta santé", et ne le fait pas pour quelqu'un qui fume ou boit, c'est de l'hypocrisie. C'est juste une manière de se sentir supérieur à peu de frais.

Bien que cela fasse un peu psychanalyste de comptoir de l'exprimer aussi trivialement, il y a pour une part dans tout comportement sexuel un goût de l'interdit, du tabou, même si c'est inconscient. Il est assez clair que les comportements FA/feeder/feedee/gainers se développent chez des gens en réaction au délire sociétal actuel sur le poids et les restrictions alimentaires (toujours l'infâme pêché de gourmandise). Prendre du poids volontairement, c'est fouler du pied un des tabous les plus forts des sociétés occidentales. L'interdit social touchant bien plus fortement l'alimentation et l'image corporelle des femmes que celle des hommes, les feedees sont plus souvent des femmes et les feeders des hommes. Il est en outre très probable que cela soit couplé avec le rôle sociétal traditionnel de l'homme comme soutien de couple ou de famille (un fournisseur de ressources, donc, et de là au feeder il n'y a qu'un pas).

Ironiquement, dénoncer la rébrobation sociale de la prise de poids, c'est donc quelque part un comportement digne du Jocker face à Batman. Nous sommes, d'un certain point de vue, le fruit de cet interdit, même si nous le haïssons. Les deux facettes d'une même médaille, qui est l'insécurité de notre société avec la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
A.Z
Mince


Masculin Nombre de messages : 18
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mer 26 Nov 2014, 22:35

Citation :
Je ne pense pas qu'il exite de pratique louable ou non à ce niveau là. Par exemple, que dire du fétichisme sexuel qui consister à érotiser le fait de fumer (smoking fetish ou capnolagnia, cela semble relativement répandu) ? Malsain ? Sans doute. Mais je pense que personne n'a grand à chose à y reprocher.

Précisément, on reprochera au smoking fetish son caractère malsain. Ce fétichisme sera néanmoins toléré dans la mesure où, comme tout fétichisme, il reste marginal, discret et aussi parce que les gens n'ont pas attendu cette coloration érotique pour se mettre à fumer.

Citation :
Tout d'abord, je ne pense pas qu'ici la majorité soutienne l'idée de "grossir sans limites" dans la vie réelle. Ensuite, la plupart de tes remarques sont certes vraies mais ne se rapportent pas spécifiquement au feederisme. Tout comportement sexuel "hors-norme" pose ces problèmes.

Tout à fait.

Citation :
Il faut bien se rappeler qu'il n'y a pas de gens "normaux", tout le monde a ses préférences et ses fantasmes, ils ont simplement plus ou moins d'impact sur la vie. Reste les prédispositions liées à l'obésité.

Il existe néanmoins des personnes qui répondent plus ou moins au type « normal ». Certes, il s'agit d'une abstraction.

Citation :
Cependant, voici un rapide rappel statistique :
L'obésité est reponsable de 55 000 morts par an en France.
Le tabac et l'alcool en font 90 000 à eux seuls.
Donc quand quelqu'un fait systématiquement la leçon "tu devrais maigrir, pour ta santé", et ne le fait pas pour quelqu'un qui fume ou boit, c'est de l'hypocrisie. C'est juste une manière de se sentir supérieur à peu de frais.

Bien sûr, il faut être cohérent. Cependant, la société lutte également contre le tabagisme et l'alcoolisme.

Citation :
Bien que cela fasse un peu psychanalyste de comptoir de l'exprimer aussi trivialement, il y a pour une part dans tout comportement sexuel un goût de l'interdit, du tabou, même si c'est inconscient. Il est assez clair que les comportements FA/feeder/feedee/gainers se développent chez des gens en réaction au délire sociétal actuel sur le poids et les restrictions alimentaires (toujours l'infâme pêché de gourmandise). Prendre du poids volontairement, c'est fouler du pied un des tabous les plus forts des sociétés occidentales. L'interdit social touchant bien plus fortement l'alimentation et l'image corporelle des femmes que celle des hommes, les feedees sont plus souvent des femmes et les feeders des hommes. Il est en outre très probable que cela soit couplé avec le rôle sociétal traditionnel de l'homme comme soutien de couple ou de famille (un fournisseur de ressources, donc, et de là au feeder il n'y a qu'un pas).

Je crois que les comportements FA/feedee/feeder se développent sur la base d'une transgression – transgression des restrictions alimentaires et plus généralement outrage à la tempérance – et que toute forme d'érotisation de la vie se construit sur cette base : la recherche d'un absolu dans la transgression. L'érotisme constitue une transgression et le fétichisme peut s'appréhender comme un approfondissement de cette transgression, son gonflement. « De l'érotisme, il est possible de dire qu'il est l'approbation de la vie jusque dans la mort » disait Georges Bataille. Il faut y voir une mort du sujet par dissolution : « l'obscénité signifie le trouble qui dérange un état des corps conforme à la possession de soi, à la possession de l'individualité durable et affirmée » ; « ce qui est en jeu dans l'érotisme est toujours une dissolution des formes constituées (…) ces formes de vie sociale, régulière, qui fondent l'ordre discontinu des individualités définies que nous sommes ». L'érotisme – comme forme ultime de transgression – recherche la continuité, et cette continuité est donnée dans le dépassement des limites. D'une certaine façon, la transgression permet de supporter l'ordre discontinu.
Revenir en haut Aller en bas
tardisbzh
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : 35 kms de la mer ds le 22
profession : conducteur de car
loisir : le web, les jeux videos et d'autre trucs...
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Mer 26 Nov 2014, 23:20

oula juste pour dire vous utilisez des termes un peu compliqué des fois^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lordmuffin
Ventre proéminent


Masculin Nombre de messages : 299
Age : 27
Localisation : Paris
loisir : Régner en maître sur les muffins
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Jeu 27 Nov 2014, 06:58

A.Z a écrit:

lordmuffin a écrit:
Bien que cela fasse un peu psychanalyste de comptoir de l'exprimer aussi trivialement, il y a pour une part dans tout comportement sexuel un goût de l'interdit, du tabou, même si c'est inconscient. Il est assez clair que les comportements FA/feeder/feedee/gainers se développent chez des gens en réaction au délire sociétal actuel sur le poids et les restrictions alimentaires (toujours l'infâme pêché de gourmandise). Prendre du poids volontairement, c'est fouler du pied un des tabous les plus forts des sociétés occidentales. L'interdit social touchant bien plus fortement l'alimentation et l'image corporelle des femmes que celle des hommes, les feedees sont plus souvent des femmes et les feeders des hommes. Il est en outre très probable que cela soit couplé avec le rôle sociétal traditionnel de l'homme comme soutien de couple ou de famille (un fournisseur de ressources, donc, et de là au feeder il n'y a qu'un pas).

Je crois que les comportements FA/feedee/feeder se développent sur la base d'une transgression – transgression des restrictions alimentaires et plus généralement outrage à la tempérance – et que toute forme d'érotisation de la vie se construit sur cette base : la recherche d'un absolu dans la transgression. L'érotisme constitue une transgression et le fétichisme peut s'appréhender comme un approfondissement de cette transgression, son gonflement. « De l'érotisme, il est possible de dire qu'il est l'approbation de la vie jusque dans la mort » disait Georges Bataille. Il faut y voir une mort du sujet par dissolution : « l'obscénité signifie le trouble qui dérange un état des corps conforme à la possession de soi, à la possession de l'individualité durable et affirmée » ; « ce qui est en jeu dans l'érotisme est toujours une dissolution des formes constituées (…) ces formes de vie sociale, régulière, qui fondent l'ordre discontinu des individualités définies que nous sommes ». L'érotisme – comme forme ultime de transgression – recherche la continuité, et cette continuité est donnée dans le dépassement des limites. D'une certaine façon, la transgression permet de supporter l'ordre discontinu.

Exact, je vois en relisant que j'ai réussi à tourner autour du pot sans utiliser le mot transgression ! J'étais décidément mal réveillé. Dans tous les cas, c'est exactement ce dont je parlais Very Happy
Transgression des restrictions alimentaires, de la condamnation de la gourmandise, des normes corporelles, etc. Bref, tant qu'à dépasser les limites, autant ne pas le faire à moitié, c'est d'autant plus excitant.

Revenir en haut Aller en bas
Tjalmar
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 1059
Age : 27
Localisation : Cevennes
profession : Botaniste
loisir : Botanique, jeux vidéos, faire la teuf!
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Jeu 27 Nov 2014, 19:23

Eh bien eh bien ça c'est de la réaction! Je vous annonce que j'ai pris la semaine avant d'avoir assez de motivation pour tout (et quand je dis tout, c'est tout) lire.

J'ai pas plus d'avis que ça, étant donné que je me suis déjà exprimé, je dois être un peu neuneu parce que j'arrive pas a penser ce que vous dites. c'est... tellement complexe. Bref. Je dois avoir un cerveau "instinctif".

Je vais quand même ouvrir mon clapet parce que j'ai deux trucs a dire en passant Wink

Toutes vos réflexions là, ce sont des réflexions de grands. Je m'explique... Des réflexions de gens poseys qui ont le temps de penser, longtemps, calmement (sans le sang qui bat a leur tempes et tout le tralala je vais pas vous faire un dessin explicatif). Et surtout, de gens adultes, avec une sexualité découverte (j'espere pour vous).
Il s'agit d'un fantasme sexuel. Est-ce qu'un fantasme sexuel peut il trouver son "pourquoi" dans une telle réflexion? Y a t'il seulement un pourquoi? La façon que nous avons de le vivre, là oui tout a fait. Mais son origine...?

C'est "raccordé" au sexe. Si c'est pas pour certains d'entre nous "le sexe tout court", et pas juste raccordé. Le sexe, ça fait partie du cerveau reptilien, c'est a dire qu'il contrôle 3 choses: Manger, dormir, sexe. Et si a la base nous avions simplement quelques fils qui se touchent entre "manger" et "sexe", amalgame modifié et transformé par notre cerveau conscient qui lui est capable de réfléxion? De compilation, de tri, et surtout d'interprétation selon un vécu?

En ce qui me concerne, je ne suis pas devenu ce que je suis par "transgression", ni par "opposition" d'une quelconque société de quoi que ce soit. Les premieres choses dont je me rappelle c'est que ces interrogations étaient déjà là, incomprises, incompréhensibles pour un enfant de 4 ans fasciné par les femmes fortes, et tout ce qui pouvait lui rappeler un gros ventre. Même les gros ballons. Et je sais que je ne suis pas tout seul. Je sais aussi que ça soulève un débat un peu délicat "mais alors Tjalmar, d'où ça vient?"...

Ben j'en sais rien. Mais je sais que ce n'est pas une réaction d'ado-like, ni quoi que ce soit du même style. C'était là avant la construction de ma personnalité, au tout début, et s'il vous plait ne remettez pas ça en cause chez moi: J'ai passé trop de nuits blanches juste pour ne serais-ce qu'être sûr de ça. De toutes façons c'est pas le débat, d'ailleurs ce serait intéressant de comprendre peut etre? D'où ça vient vraiment pur chacun de nous?

Bref

Avis perso optionnel pour ceux qui n'en peuvent plus:
 

_________________
Plus d'arbres et moins de connards.
Revenir en haut Aller en bas
http://tjalmar.deviantart.com/
Hélios
Premiers bourrelets


Féminin Nombre de messages : 86
Age : 29
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Jeu 27 Nov 2014, 21:15

D'où ça vient...

Le premier mec dont je suis tombée raide dingue était gros et grand.
J'avais 12 ans, je ne savais même pas ce que c'était le sexe, ou un fantasme, je savais juste que j'étais obsédée par ce gars. (Qui m a mis un râteau deux ans plus tard :p)

Je me suis toujours demandée si mes goûts s'étaient déjà  affirmés ou si c'était comme Descartes qui retombe en amour à chaque fois qu'il croise une fille qui louche parce que son premier amour louchait.

C'est peut être juste un relent nostalgique en fait qui me pousse à vouloir des mecs de plus en plus gros Very Happy


Dernière édition par Hélios le Jeu 27 Nov 2014, 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mister Fat
Feedee extrème


Masculin Nombre de messages : 1596
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Jeu 27 Nov 2014, 22:00

C'est drôle, parce que moi aussi la première (et dernière) fille dont je suis tombé fou amoureux, c'était une fille qui a énormément grossit... Elle n'a jamais voulu de moi, mais j'étais littéralement obsédé par elle.

_________________
Smile
Revenir en haut Aller en bas
tardisbzh
ADMIN


Masculin Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : 35 kms de la mer ds le 22
profession : conducteur de car
loisir : le web, les jeux videos et d'autre trucs...
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Jeu 27 Nov 2014, 22:17

ba moi la premiere personne dont je suis tomber amoureux etait grosse aussi. pour le moment je peux juste que c'est une attirance physique, rien de plus... juste que j'eprouve moins d'envie envers une femme mince qu'envers une ronde ou plus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sakura-mochi
MODERATEUR


Masculin Nombre de messages : 899
Age : 26
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Jeu 27 Nov 2014, 22:28

Citation :


C'est "raccordé" au sexe. Si c'est pas pour certains d'entre nous "le sexe tout court", et pas juste raccordé. Le sexe, ça fait partie du cerveau reptilien, c'est a dire qu'il contrôle 3 choses: Manger, dormir, sexe. Et si a la base nous avions simplement quelques fils qui se touchent entre "manger" et "sexe", amalgame modifié et transformé par notre cerveau conscient qui lui est capable de réfléxion? De compilation, de tri, et surtout d'interprétation selon un vécu?

Purée c'est tout sauf bête comme réflexion.
Après, je me demande si c'est un lien possible, dans la mesure ou les autres styles de penchants sexuels ne se limitent pas vraiment à ce trio. Faut voir, je n'y connais strictement rien en neurologie, après ça me fascine quand on fait de grandes découvertes sur le fonctionnement du cerveau humain. Dommage que les sujets "tabous" ou "inconcevables" ne soient pas plus étudiés.

Mais c'est vrai que la grosse différence est que dans ce cas, on a cette fascination depuis toujours contrairement à certaines préférences , style SM et tout le toutim.

Je pense qu'il faut creuser du côté des orientations sexuelles, genre homosexualité, qui sont plus ou moins innées elles aussi (enfin je pense, de ce que j'ai entendu de personnes homosexuelles dans mon entourage, maintenant il y a peut être des contre exemples). Un bien vaste sujet :p

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: entre fantasme et réalité   Aujourd'hui à 17:31

Revenir en haut Aller en bas
 
entre fantasme et réalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel 4x4 solide et fiable entre 3 et 4000€?
» Joint entre collecteur et tube d'échapp. sur 636 K3/K4 ?
» Ah que choisir entre la hyper 7.5 , la crono rs ou la losi?
» Hyosung 125 GTR noire entre Dole et Besançon (Jura - Doubs)
» Besoin d'aide pour choix entre megane 1.5 dci ou 1.9 dci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Votre Feedeefat :: FA/BBW/FFA/BHM-
Sauter vers: