FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EnjoyYourFat
Gourmand de paroles
avatar

Masculin Nombre de messages : 249
Age : 24
Localisation : Nord de la France
profession : Etudiant
loisir : Lecture, séries TV, musique, jeux vidéo...
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: [Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)   Mar 28 Aoû 2012, 18:27

Et voici la suite !


3

Kilos Facilement Cumulés
Partie 1


Après 5 grosses minutes de trajet, sous une pluie de plus en plus forte, Alice arriva à KFC. Elle était arrivée juste à temps pour profiter d'une place qui venait tout juste de se libérer, celle qui était le plus près de l'entrée. « Décidément, les choses vont bien pour moi, en ce moment !» se disait la jeune feedee qui n'avait par conséquent qu'une dizaine de mètres à faire pour entrer dans son fast-food favori. Elle prit son sac à main et son téléphone posé sur le siège passager qui affichait la réponse d'Emilie (« 'faut s'organiser ça au plus vite, alors Wink ») et, alors qu'elle avait la main gauche sur la poignée de la portière, prête à l'actionner, Alice considéra le temps : il pleuvait averse à présent, ce qui contrastait avec les 26° d'aujourd'hui et le ciel bleu d'il y a une heure. « Ah là là, mais quel climat pourri, sérieux ! » se dit-elle à voix haute, alors qu'elle n'était habillée que d'un débardeur un peu trop juste pour sa taille et d'un mini-short. Elle avait bien un sweat-shirt dans le coffre de la voiture, mais à ce prix-là, autant foncer le plus vite possible à l'intérieur, elle arriverait moins mouillée, d'autant plus que la corpulence de la jeune femme ne permettait pas de se positionner entre les deux sièges avant pour actionner la manette du coffre au niveau des sièges arrière et si même elle y arrivait, il était quasiment certain que son corps adipeux se retrouverait bloqué entre les deux sièges, mettant en évidence son large et lourd arrière-train derrière le pare-brise. Une situation que Alice trouvait assez drôle, mais également humiliante. Elle préféra s'abstenir et se remémorer, toujours en position, toute la panoplie nécessaire pour aller au KFC sans encombre : « Alors...sac, OK, portable...OK, clefs... OK. Bon allez, c'est parti ! » C'est sur cette pensée qu'Alice actionna la poignée et sortit de la voiture, alors que la pluie redoublait d'intensité.

Pressée par le torrent d'eau qui s'abattait sur elle, Alice ferma la porte du Scénic (Dieu, merci pour ces fermetures centralisées !) et se mit à courir aussi vite que lui permettait ses 181 kilos. Heureusement pour elle, elle portait des Vans et avait donc moins de chance de tomber par terre que si elle portait des talons (d'ailleurs elle déteste tout ce qui à des talons : elle n'arrive pas à mettre ses gros pieds dedans et une paire de baskets ça suffit largement !). Le frottement de ses cuisses, déjà important en temps normal, s'amplifia davantage, faisant remuer le gras de ses jambes en de petites vaguelettes dont la taille grandissait au fur et à mesure que l'effort se poursuivait. Ses fesses éléphantesques n'avaient jamais connu de telles secousses. Ces dernières étaient tellement grosses qu'Alice se retrouvait légèrement penchée en avant pendant qu'elle courrait. Alors qu'elle se dandinait, le haut de son postérieur, chargé en graisse, taquinait encore plus ses bourrelets du bas de son dos qu'à l'accoutumée, ce qui la fit se courber. Le bas de ses fesses, quant à lui, débordait allègrement de chaque côté son mini-short quand une jambe faisait appui sur le sol. Les bourrelets de son ventre, tenaillés dans ce débardeur trop petit, ne se firent pas prier pour se libérer de ce carcan. Le bourrelet du bas était déjà en train de ballotter à l'air libre, en phase avec les pas précipités de la jeune femme obèse, ce qui permettait d'évaluer très précisément combien son ventre était gras. Les autres bourrelets situés plus haut sur le ventre, ne s'échappèrent pas du débardeur, mais on pouvait les voir s'agiter dans tous les sens, tellement ce dernier était court et serré. Tout le reste : ses bras flasques, son large menton, ses joues bouffies se mouvaient avec le reste du corps d'un mouvement parfaitement synchrone. Quiconque n'aimait pas les rondeurs aurait pu trouver le spectacle ignoble et dégoûtant, mais pour un FA, c'était tout simplement l'apothéose. La façon de voir ces bourrelets si nombreux, si imposants, se mouvoir dans un mouvement si uniforme, si parfait, en plus dans une tenue aussi courte et aussi sexy, était un rêve éveillé accordé au monde par une déesse aussi grosse que séduisante. C'est exactement ce que pensait un jeune homme qui devait avoir à peu près l'âge d'Alice, qui l'a regardée à travers la baie vitrée du restaurant, alors qu'il mangeait son sandwich. Une fois sa déesse rentrée, il lui adressa un sourire bienveillant, qu'elle lui rendit avec plaisir, alors qu'elle recoiffait ses longs cheveux blonds dans l'entrée. Il faut dire qu'il était plutôt mignon ce garçon ! Mais Alice n'était pas là pour sourire, mais plutôt pour se récompenser de ses nouveaux kilos en remplissant joyeusement son large ventre de nourriture délicieuse, grasse et calorique. Elle enferma à nouveau (à contre coeur) ses bourrelets larges et gras en tirant sur son débardeur, pas gênée le moins du monde, puis se dirigea vers les caisses pour passer commande.

Il y avait une file d'attente assez longue jusqu'aux caisses. Alice en profita donc pour regarder autour d'elle. Ce fast-food qu'elle connaissait si bien était presque plein à craquer à cause des clients que la pluie a surpris, ce qui les a amenés à se réfugier à l'intérieur pour pouvoir profiter de leurs ailerons de poulet et autres sundaes. Elle se demanda s'il y aurait encore assez de place pour elle, d'autant plus qu'il lui en faut plus de deux pour qu'elle se sente vraiment à l'aise. La seule place qui lui convenait était celle à côté du charmant garçon qui lui avait adressé un sourire à son arrivée, mais il y avait peu de chance que cette place reste vide, vu le nombre de personnes qu'il reste à servir. Il était seul, assis devant une table ronde grise dans un fauteuil arrondi qui commençait à l'entrée du restaurant, et qui longeait la baie vitrée jusqu'à l'angle du mur, ce qui faisait environ un fauteuil pour quatre personnes, à peine deux lorsque l'on a la corpulence d'Alice, mais comme ce garçon était mince, il n'y aurait aucun problème de place si elle avait la chance de pouvoir s'asseoir.

La file avait à présent bien diminué et Alice porta son attention à son menu. D'habitude, Alice mangeait facilement un menu bucket pour 4 personnes, ce qui faisait 33 ailerons de poulet, suivies de ses quatre grandes portions de frites, avec un sundae et boisson à volonté pour faire passer le tout. « Mais, se disait-elle, on ne pèse pas 180 kilos tous les jours, il faut en profiter ! ». Alice a envie de fêter son poids dignement, elle veut repousser ses limites et manger comme elle n'avait jamais mangé, surtout que les huit petits pains au chocolat de ce matin/midi étaient encore dans son estomac. Elle allait donc revoir ses quantités de nourriture à ingurgiter à la hausse. C'est après encore 5 bonnes minutes d'attente qu'Alice se décida à commander un menu bucket 4 personnes, menu bucket 2 personnes, accompagnée par conséquent de ses 6 grandes frites, puis deux sundae tout chocolat, qu'elle choisit de prendre tout de suite car elle n'aurait certainement plus la force de se lever pour les réclamer après ce repas gargantuesque. La femme à la caisse était tout simplement abasourdie devant la montagne de malbouffe répartie sur deux plateaux pleins à craquer qu'elle venait de donner à Alice, « cette fille qui est déjà tellement grosse qu'on se demande comment elle peut encore marcher ». Alice paya la caissière, prit ses deux plateaux et partit s'asseoir en direction du jeune homme de tout à l'heure qui consultait son ordinateur et qui, par chance, n'avait pas donné sa place à quelqu'un d'autre. Elle se mit devant lui, ses deux plateaux devant elle, son sac en bandoulière. L'homme leva la tête lentement, posa ses yeux sur Alice et la quantité astronomique de nourriture qu'elle transportait. Elle était si belle, tellement en courbes, et tellement gourmande, apparemment. Le fait de l'imaginer en train de s'empiffrer d'ailerons de poulet, la graisse de son ventre débordant de partout de son débardeur lui fit avoir une érection, ce qui le rendit un peu mal à l'aise lorsque que la jeune femme obèse lui demanda avec un grand sourire :

« - Euuh...bonjour...excusez-moi monsieur, est-ce que je peux m'asseoir à côté de vous, il n'y a plus de place nulle part...
- Ah, heu... bonjour. Oui bien sûr asseyez-vous, je vous en prie, ces places ne sont pas à moi !
il eut un rire nerveux mais rendit son sourire à Alice, lui voulant montrer sa bonne foi.
- Super, merci beaucoup ! »

Revenir en haut Aller en bas
azerty69france
A trop mangé
avatar

Masculin Nombre de messages : 1470
Age : 29
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: [Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)   Mar 28 Aoû 2012, 18:53

Bravo merci
Revenir en haut Aller en bas
fatnesse1
Prends goût à la conversation
avatar

Masculin Nombre de messages : 135
Age : 21
profession : lycéen
loisir : manger, grossir, m'empater !! objectif : devenir immobile
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: [Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)   Mar 28 Aoû 2012, 23:50

Bravo Smile Un nouveau personnage... J'ADORE !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/fatnesse1
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)   Lun 03 Sep 2012, 22:49

C'est toujours aussi bien écrit Wink
T'arrête pas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chapitre 3] Alice - Kilos Facilement Cumulés (Pt. 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre poid, notre regime, les kilos perdus
» Comment enlever facilement les oeufs de mouches?
» Combien de kilos de POMMES peut on donner par jour a son cheval?
» Comment démonter facilement des pneus
» modem alice box hitachi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Le feedersime :: Litterature !-
Sauter vers: