FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DelphineBBW [Chapitre 10]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
okapi
Prends goût à la conversation
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: DelphineBBW [Chapitre 10]   Lun 13 Sep 2010, 18:04

10

Samedi 23 janvier 2010

Pesée hebdomadaire.

" C'est l'heure de ma pesée du samedi. Je me suis regardé dans la glace ce matin, et j'ai l'impression d'être plus volumineuse que la dernière fois. Pour savoir si c'est vrai, connectez-vous Wink

posté par DelphineBBW à 10:03

Suivait la vidéo de la pesée. On y voyait Delphine entièrement nue (en fait, elle portait un mini-string, mais celui-ci disparaissait entièrement, absorbé par les rouleaux de graisse) face à la caméra, une balance posée à ses pieds. Elle pratiquait les trucs habituels mais toujours plébicités par ses fans : soupeser ses seins gros comme des pastèques, tenter sans succès d'attraper la base de son tablier abdominal (bras trops courts ou panse trop grosse, à voir...), se mettre de profil en se cambrant autant que possible, pour que tous puissent juger de l'énormité de son bide, etc... Elle avanca sa jambe gauche (celle du côté de l'objectif ) et porta son pied sur la pointe. Dans cette position, elle caressa sa cuisse sur tout la longueur, pressant par endroit pour faire ressortir toute la délicieuse cellulite. Enfin, elle monta sur la balance et annonça fièrement : "232 kilos ! J'ai pris un kilos. Je suis si contente !"
La vidéo s'arrêtait là.
Sa journée de travail étant finie, elle flemmarda le reste du samedi, se bâffrant conciencieusement jusqu'à 17 heures. Son appétient était devenu si important qu'elle ne craignait plus de n'avoir pas faim au restaurant.
Elle pris deux heures pour se préparer et quitta son appartement pour se rendre au rendez-vous. Elle s'était vêtue classe et sexy. Un léger pull à col roulé mauveet moulant, un jean ajusté, mettant bien en valeur la partie basse de ventre, en suivant de près le dessin du bourrelet, des bottes en cuir marron très foncé et, entourant sa large taille, une ceinture composée de maillons de cuir ronds, liés entre eux par des rivets, fermée par une boucle cuivrée. Elle portait une chaîne en or fine et discrète, pas de bracelet, mais une petite montre. Elle n'avait pas fait de brushing pour laisser ses longs cheveux blonds onduler naturellement sur ses épaules rondes.
Elle prit un taxi réservé plus tôt dans la matinée et fut déçu que ce ne soit plus le jeune chauffeur de l'époque, qui était mignon et sympathique. Le type qui devait la conduire était un vieux débris d'une propreté douteuse, les cheveux gris sâles et gras, tombant aux épaules, ave c une tête d'alcoolique et une grosse boucle de ceinture en forme de flèche dirigée vers le bas, où était écrit : " In case of emergency, use inflation tube". Ça se voulait drôle, ça ne l'était pas.
Évidemment, cet idiot luit demanda d'attacher sa ceinture et elle dut lui expliquer qu'elle ne pouvait pas, que cette dernière était trop courte pour faire le tour de son corps, et le chauffeur partit dans un monologue qui dura tout le trajet :
– C'est que vous pesez vot' poids mam'zelle. Vous d'vez sacrément manger. Enfin j'dis ça... Z'êtes mignonne quand mêm, hein. Mais un ventre pareil, ça doit pas être fastoche à se trimballer tous les jours, non ? Et puis les sièges ? Rapport à vot' largeur j'veux dire. Là ça va, z'avez la banquette pour vous, mais comment qu'vous faites quand y'a quelqu'un à côté ? etc. etc.
Par bonheur, la chaleur qui lui brulait le corps, de savoir qu'elle reverrait bientôt Hervé, rendait la compagnie désagréable du conducteur inexistante. Il se rattrapa un peu à l'arrivée, en l'aidant spontanément à sortir de la voiture dont elle peinait à s'extraire.
Un fois extirpée du véhicule, elle entra dans le restaurant et chercha des yeux leur table. Elle était sûr qu'il avait réservé la même, comme à chacune de leurs rencontres.
Il était déjà arrivé. Il l'attendait, assis, en sirotant un cocktail coloré en guise d'apéritif. Dès qu'elle le vît, elle ressentit un immense choc, comme un coup de massue sur le crâne.
Alors là, elle ne s'attendait sûrement pas à ça.

(À suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Sephicloud
Prends goût à la conversation
avatar

Masculin Nombre de messages : 147
Age : 25
Localisation : Alpes haute provence
loisir : Musiques et jeux
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: DelphineBBW [Chapitre 10]   Lun 13 Sep 2010, 22:08

Je lis tes histoires depuis le chapitre 1 et je trouve que çela s'ameliore de mieux en mieux.

On est un peu plus sur du réalisme que sur du fantastique comme je faisait, tu as un style propre qui me plait bien Smile

Continue je t'en prie ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
DelphineBBW [Chapitre 10]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [wip][SM] chapitre perso
» space hulk - chapitre II - - Antéus le 2ème Front -
» Space Hulk du 18 décembre. . . Chapitre I - Origine
» Chronique du CTD - Chapitre 1 - Art chéri
» 1er chapitre: le wheeling par lezito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Le feedersime :: Litterature !-
Sauter vers: