FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees et feeders francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DelphineBBW [Chapitre 5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
okapi
Grassouillet
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: DelphineBBW [Chapitre 5]   Lun 30 Aoû 2010, 16:36

5

Delphine avait réservé un taxi pour se rendre au rendez-vous. Elle ne possédait pas de voiture (inutile à Paris) et refusait les transport en commun, qui représentaient selon elle une torture pour les obèses. La dernière fois qu'elle avait pris le métro, elle avait failli rester coincée dans le portique d'entrée. Il lui avait fallu batailler ferme, en donnant de grands coups d'épaules pour se dégager. Une fois libérée, elle avait vu les regards moqueurs ou remplis de pitié des autres voyageurs, qui la considéraient comme une bête de foire. Mais le pire restait à venir. Dans le wagon bondé de la ligne 14, elle ne trouva qu'un strapontin pour s'asseoir. Elle déplia l'abattant et se posa dessus... Une demi-seconde plus tard, après qu'un " CRAC ! " retentissant se fut fait entendre, elle se trouvait le cul par terre. Sous elle, le strapontin broyé, explosé, écrasé. Paix à son âme.
Tous les passagers avaient les yeux rivés sur elle. Quelle honte ! Elle se releva avec autant de grâce et de légèreté qu'un phoque sur la banquise et une fois ses presque 160 kilos à nouveau debout, elle attendit le prochain arrêt. Il fallut moins d'une minute pour arriver aux Halles, mais cela lui sembla durer une éternité. Le temps est long quand on se retient de pleurer. Une fois descendue et sortie du métro, elle se trouva un coin isolé dans une ruelle déserte et pleura tout son soûl. Puis elle pris un taxi pour finir son trajet et ne remit jamais les pieds dans le métro.
Le taxi était bien plus confortable. Il fallait juste prendre soin de réserver une grosse voiture, genre bagnole familiale – Espace Renault ou autre. J'ai besoin d'un véhicule spacieux parce que je suis très grosse, expliquait-elle à chaque fois à la compagnie. Elle jouait l’honnêteté sans problème, n'ayant pas le moins du monde honte de son poids.
L'avantage de ce mode de transport à l'air libre, était qu'elle pouvait profiter du paysage, admirer les superbes monuments parisiens, rêvasser et penser à Hervé...
Hervé, son amour, son amant. Rien que d'y songer, elle sentait l'excitation monter. Le sexe était si bon avec lui.
Ah, le sexe ! Elle adorait ça. Peut-être parce qu'elle l'avait découvert tard, à presque 20 ans. Son premier petit ami datait de l'époque de son compte Facebook. C'était un de ses fans, vivant à seulement quelques kilomètres de chez elle. Il s’appelait Stéphane, c'était un type bien. C'est avec lui qu'elle avait perdu sa virginité. Par la suite, par le biais d'internet, elle avait rencontré un paquet d'hommes, tous FA, avec qui elle avait goûté à toutes les joies du sexe. Des dizaines de types attirés par les rondes s'étaient succédés dans son lit au fil des ans. Beaucoup d'amants... mais pas d'amour. Les hommes qu'elle rencontrait cherchaient le plaisir dans les bras dodus d'une BBW, mais n'auraient jamais osé s'afficher en public avec elle. Trop honte d'être le boyfriend d'une grosse. Ils ne venaient la voir que pour coucher. La plupart était déjà en couple, plusieurs mariés avec des enfants. Il y avait la femme " officielle ", mince, et la grosse Delphine, qu'on voyait en cachette pour assouvir ses désirs de graisse et de lourdeur.
Cette situation ne lui causait aucun souci au début. Elle était trop heureuse de rattraper son retard en matière de sexualité pour se poser des questions, surtout qu'elle ne comptait pas vraiment fonder une famille à ce moment là. Mais le temps passant, elle regrettait de plus en plus de n'avoir pas de vrai relation de couple. Un copain à elle, avec qui s'installer, vivre, avoir des enfants... Un homme qui ne partirait pas dans la nuit mais serait encore présent au matin.
Cela ne peut se produire, imaginait-elle, c'est la malédiction des très grosses filles dans mon genre. Jamais je ne connaitrai l'amour.
Et puis il eu Hervé...

(À suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
 
DelphineBBW [Chapitre 5]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [wip][SM] chapitre perso
» space hulk - chapitre II - - Antéus le 2ème Front -
» Space Hulk du 18 décembre. . . Chapitre I - Origine
» Chronique du CTD - Chapitre 1 - Art chéri
» 1er chapitre: le wheeling par lezito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Le feedersime :: Litterature !-
Sauter vers: