FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Welcome In Wonderland, Alice.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Welcome In Wonderland, Alice.   Mer 22 Juil 2009, 01:45

Ce fut presque pareil que la première fois : une grande chaleur s'empara de mon corps avant de me donner une envie folle de bouger.
Ici, on m'appelle Alice Au Pays Des Merveilles.
Pourtant, je ne crois pas aux comptes de fées. Mes cheveux blonds et mon prénom jouent en ma défaveur.
Mais, souvent l'explication des gens est que la première fois que j'ai pris de LSD, j'ai vu un lapin blanc.
Moi je crois que la raison est tout autre. D'ailleurs on m'appelle comme ça depuis mon plus jeune âge.


Et quand t'es jeune, tout jeune, la
vision qu’ont les autres de toi est importante. Très importante.
Alors quand pendant des années, on t’appelle, Alice la tantouse,
ça te reste à vie. Quand on te viole la première fois, et que, la
dernière chose que tu entends, avant leurs insupportables
gémissements, et tes geignements de douleurs. C’est « bienvenue
au pays des merveilles Alice » ; tu ne veux plus jamais entendre
parler de bonheur ; et encore moins de cette chose que l’on nomme
amour.

Elle avait tout pour plaire. Seulement voilà, on a rarement de la chance, dans la vie.

Alice habitait Neuilly-Sur-Seine. Au départ dans un 200m². Après le déni de ses parents, à la rue.

Le temps a cette tendance à vous
filer entre les doigts, on ne se rend compte des années oubliées,
qu’étendu sur le trottoir ou assis sur une borne incendie. À la
capitale, les absences de jour sont remplies de phares de voitures,
de whisky coca et de coke. Une blonde affalée sur un banc miteux du
boulevard de la bastille, ça ne choque personne. Qu’elle soit
défoncée, les yeux rouges et la bouche tordue dans un sourire de
dément, nan , pour croire aux merveilles, elle s’en
injecte dans les veines. Y a tous ses amis autour, plein de gens ,
tout aussi bourrés, tout aussi shootés. Ça rigole, ça crie, ça
s’emballe en fouillis incompréhensible, points de couleurs
mouvants pour le cerveau torturé de la jeune fille. Elle, reste simplement à
demi allongée, à demi assise sur son bout de bois bancal, tagués de
« je t’aime » « vas crever fils de » et autres bêtises de la
jeunesse parisienne. Elle sent le monde qui tourne et vacille près de
lui, l’odeur gerbante sans doute d'un mec contre son nez.

- Qu'est-ce tu veux, rouquin ?

-Toi.

-Paye.

-T'es pas appellée la pute de Wonderland, pour rien, toi.


D'un vocabulaire de pétasse bourgeoise elle est passée à ces quelques mots par jour. De quoi se procurer de l'héroïne et de la cocaïne.
Autrefois, elle s'en tenait à l'ecstasy, de quoi juste alimenter ses afters au Queen, au Cabaret et aux Bains. Par curiositée sont venues la cocaïne et l'LSD. Enfin, pour être totalement misérable elle a voulu se jeter dans l'héro.

Le matin, quand elle se réveille, après un rêve qui retrace son enfance, elle retrouve toujours les traces d'une défonce près d'elle.
Les souvenirs enfuis des amis de son grand-frère entrain de la souiller, laissent alors place à une cuillère, un briquet et une seringue.

----------------------------------------------------------------

Oui, nan, je sais, c'est nul. ( *La fille qui s'inspire trop de Christiane F, et qui pique le style ed Olita PIlle, donc de Beigbdeder, donc de Houllebecq. >,< )
Remarque, il est presuqe deux heures du matin etje m'ennuie à mort. Bref.

Remarques ? Commentaires ? Avis ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome In Wonderland, Alice.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Xena Von Wonderland se livre pour vous
» modem alice box hitachi
» Forum sur Alice au Pays des Merveilles
» Alice et son Buisson
» nouvelle pub pour alice!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Votre Feedeefat :: La corbeille :: Litterature !-
Sauter vers: