FEEDEEFAT

Communauté de gainers, feedees francophone
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre   Lun 08 Déc 2008, 15:41

Elles étaient trois...trois copines qui s'étaient rencontrées à la première année de fac et qui se connaissaient maintenant parfaitement. L'une d'elle Natalie, avaient de forts penchants pour les hommes gros.
Ses deux amies se moquaient souvent, mais gentillemment de cet amour pour les petits ventres chez les hommes, elles avaient des goûts plus traditionnels.

Pour Natalie, et elle leur repettait souvent : "Pour moi, un homme doit avoir du bide...c'est dans leur nature et c'est ce que j'aime".

Ces deux camarades avaient régulièrement des aventures mais Natalie, malheureuse, n'arrivait jamais à passer outre ce petit détail physique, qui faisait que le nombre de garcon qui pouvaient l'intéresser était tout de même assez restreint. Les "gros" étaient de plus, bien souvent, bien plus timides et moins drageurs que leurs congénères plus sveltes.

Mais, à la rentrée de licence, Sophie et Carole, ses deux amies lui sautèrent dessus en lui dirent :" Ma Natalie, c'est le moment ou jamais, on vient de voir un petit nouveau dans l'amphi...il est pile poil comme tu les aimes...bien dodu".

Natalie, curieuse, se rendit immédiatement dans l'amphi et n'eut aucun mal à voir de qui elles voulaient parler. Il était parfait. Pas énorme, mais bien rond. Et puis, il avait l'air d'avoir juste ce qu'il fallait de timidité pour essayer de cacher maladroitement son ventre rebondi son un pull immonde. Elle alla droit sur sa cible, hypnotisée par lui...il fallait qu'ils deviennent potes rapidement. il fallait qu'elle en sache plus sur lui, il fallait qu'il devienne son chéri !

Après les premiers mots hasardeux de la rencontre, et les premiers sourires, ils finirent au bout d'une semaine par passer la quasi totalité de leur temps libre ensemble, en cours, en TP, pendant les poses et surtout, ce qui est beaucoup plus agéable, le soir, dans leurs chambres universitaires, toutes deux sises sur le campus.

Il était effectivement timide le Julien, et comme Natalie n'était pas non plus un foudre de guerre en relation humaine, ils étaient devenu vraiment d'excellent amis au bout de deux mois de fac...mais sans que Natalie ne lui dise quoi que ce soit sur son amour pour les gros ni que Julien ne fasse allusion à quoi que ce soit qui pourrait ressembler à un commencement de début d'origine de passion pour Natalie.

Mais qu'est-ce qu'elle était bien avec lui, qu'est-ce qu'il était doux, attentionné, vivant, drôle et malin...il avait décidemment tout pour lui ce julien, snas parler de son poids. Son poids, ce qui avait fait courir Natalie vers lui ne cessait de la hanter, elle passait en fait son temps essayer d'apercevoir un petit bout de bourelet chez son Julien, qui lui, au contraire essayait en permanence de cacher.

Non, il n'en était pas fier de son ventre, il n'était pas fier d'avoir autant pris de poids ces dernières années, il n'aimait pas particulièrement se regarder dans un miroir et voir ces 20 kgs en trop devenir de plus en plus voyants, il lui disait cela, sans savoir qu'elle était dingue, rien que d'entendre parler de tout ça, et qu'elle donnerait tout pour ne serait-ce qu'effleurer son ventre.

Un jour, alors qu'ils venaient de sortir de leur nième cinéma, alors que leur amitié était totale, sans faille et indéfectible, ils decidèrent de se faire leur premier resto. Et Natalie avait une idée derrière la tête, elle connaissait bien de réputation ce fameux restaurant qui proposait ce menu Gargantua, dont a priori jamis personne n'avait réussi à finir tous les plats.

Elle le traina donc là-bas, espérant pouvoir découvrir à quel point il aimait manger. Ils étaient bien tous les deux et après deux verres de vin, Julien se détendit franchement et commenca à abaisser ses défences. Ils échangèrent expériences, craintes, désirs, envies comme jamais auparavant. Au moment du choix du menu, elle lui expliqua que si quelqu'un était capable de terminer l'ensemble des plats, le repas était offert...l'alcool aidant, il décida de relever le défit.

Après tout, que pouvait il craindre, il était avec une femme charmante, délicieuse, qui n'avait jamais fait la moindre remarque sur son poids et n'avait pas l'air d'avoir honte de se promener avec un mec comme lui. Il pouvait se laisser aller...elle avait même l'air d'aimer les rondeurs, d'après les quelques remarques qu'elle avait laisser échapper.

Et le festin commença. Natalie avit pris un repas normal, déjà assez copieux, mais Julien, lui, découvrit ce qu'était ce fameux repas Gargantua. Le nom n'était pas usurpé...c'était vraiment impossible de terminer un reapas comme celui-ci, les plats nombreux étaient de plus tous plus gras les uns que les autres. Les sauces onctueuses recouvraient des viandes grasses, les gratins, lourds de crème arrivaient à peine en calorie, à la cheville des nombreux jus d'accompagnement. Arrivé au dessert, Julien finit par craquer, il ne pouvait absolument plus avaler quoi que ce soit malgré les encouragements incéssant de Natalie, émerveillée de voir son Julien enfourné toutes ces calories les unes après les autres et voir son estomac gonfler nettement au cours du repas.


Il cala après les profiterolles, incapable d'avaler quoi que ce soit d'autre. Heureux d'être arrivé jusque là et heureux de voir Natalie aussi heureuse de le voir manger comme ça. La vache, il ne pouvait plus bouger, son ventre était devenu totalement rond d'avoir mangé autant. Et, gros problème, son pantalon était tellement serré autour de sa taille qu'il lui était impossible de détacher son bouton.
Totalement saoule de vin et de mets, il prit son courage à deux mains pour dire à Natalie : "Excuse moi, mais il faut que je détache mon pantalon, il est vraiment trop serré...déjà que j'ai un beau bide d'habitude, mais là, je crois que je vais exploser". Natalie, folle de joie, cacha son excitation et lui répondit qu'il n'y avait évidemment aucun soucis.
Julien se leva, eut du mal à décrocher son bouton, mais y arriva tout de même et laissa pendre son ventre au dessus de son pantalon.
Il respira un grand coup et se rassit.

Natalie en eut le souffle coupé ! Elle ne pensait pas qu'il était aussi gros et surtout aussi gras que ça ! L'estomac gonflé tendait ses vêtement et laissait paraître une sacrée bouée en dessous du nombril. Et de voir ce ventre reposer doucement sur ces genoux, simplement, là, juste devant elle, ça la mettait au paroxysme de l'excitation. C'est tout ce qu'elle espérait depuis plusieurs mois...et c'est encore plus grandiose qu'elle ne l'avait imaginé.




Gavé de nourriture, son ventre tendait tellement sa chemise qu’il était possible de voir entre les boutons sa chair toute rose. Mais ce qu’elle préférait vraiment et d’où elle avait du mal à retirer son regard, c’était vraiment ce tas de graisse, ce bourrelet impressionnant posé entre le jean et la chemise. On avait l’impression que ça avait une vie propre, les mouvements de son corps se répercutaient avec quelques temps de retard sur ce ventre si proéminent. En plus, il était tellement détendu, tellement bien avec elle qu’il ne pensait pas une seule seconde à cacher tout ça. Mais comment avait-il fait pour cacher tout ça ?



Tremblante, elle finit par lui faire quelques petites remarques sur sa corpulences, sur son ventre qui avait l’air si moelleux, des petites piques tout ce qu’il y avait de plus gentil. Ils s’en allèrent tranquillement jusqu’à leurs chambres à l’université. Le ventre de Julien devant eux, ouvrait la marche, ils se tenaient par les épaules, par la main et Natalie ne put s’empêcher plusieurs fois de tâter son estomac. Il se laissait faire, quelque peu surpris que ça ne la choque pas plus que ça d’être aux bras d’un mec qui se laissait autant aller.



Il l’invita alors à venir boire un dernier petit verre dans sa chambre d’étudiant. Elle l’aida à gravir les 5 étages et entrèrent chez lui.

Ils s’installèrent tranquillement et commencèrent à refaire le monde. Julien à un moment s’allongea sur le lit pour se reposer et essayer de digérer un peu plus confortablement, ce qui eut pour effet de faire remonter sa chemise assez largement ; laissant son ventre parfaitement visible. LA bouffe emmagasinée une heure plus tôt faisait que, même couché, la rondeur de son ventre demeurait présente. Mais ce qu'aimait Natalie dans ce qu'elle voyait, c'était le reste..malgré la peau tendu elle pouvait voir que le ventre de son Julien était vraiment gras, ça bloblotait doucement à chaque respiration, ça ondulait tranquillement comme une mer de graisse.

Elle ne put se retenir et dit tout de go : "Dis donc Julien, tu as quand même un sacré bide, ça ne se voyait pas sous toutes tes couches de fringues".
Julien, paniqué, essaya rapidement de recouvrir son corps gras mais Natalie iontervint en lui disant : "Non ! Arrête, ce n'était pas une reproche, laisse le vivre librement, ça ne me gêne pas"."Bien on contraire" se dit-elle en son fort intérieur. Et puis, je trouve même ça assez joli un petit bidou chez les hommes.

Julien regarda Natalie dans les yeux pour voir s'il n'y avait pas de moquerie en elle, puis regarda son ventre proéminent et le tapota "Tu parles d'un bidou, j'ai 20 kgs en trop, quasi rien que dans le bide" dit-il en prenant une pleine main de graisse sur ses poignées d'amour. je suis plutôt un gros porc qu'autre chose ma pauvre Natalie.

"Mais ne raconte pas n'importe quoi", "tu penses sincérement que toutes les nanas de cette planète n'aiment que les petits minets et leurs plaquettes de chocolat...tu sais, on est plusieurs à préférer le chocolat fondu, tendre et moelleux" dit-elle en se levant de la chaise pour se rendre sur le lit, près de Julien.

"Je dois t'avouer que, moi même j'ai toujours eut un gros faible pour les hommes ronds". Tu pourras demander à Sophie et Carole, ça fait des années que je les saoûle avec ça". Et tu veux que je te dise, c'est même ça qui m'a attirer vers toi le pemier jour....tu ne m'en veux pas de t'avoir caché ça tous ces mois ?"

Julien était choqué ! Jamais de toute sa vie il navait espéré un moment comme celui-ci...il aimait bin évidemment être gros, son ventre faisait secrétement sa fierté...c'était le regard des autres qu'il ne supportait pas, timide comme il est ! Que sa meilleur amie pusse lui dire qu'elle le trouve attirant, justement grace à sa graisse, le paradis était à porté de main.

To be continued.


Dernière édition par chrisreves le Jeu 11 Déc 2008, 12:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre   Lun 08 Déc 2008, 17:15

pas mal cheers

pour une fois que ses un homme Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre   Lun 08 Déc 2008, 18:03

Vraiment cool ton histoire ! Va-t-on assister à une prise de poids de Julien dans le ou les prochains chapitres ? xD Vivment la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre   Lun 08 Déc 2008, 19:09

Très bien comme début. Ça donne envie d'une suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre   Mar 09 Déc 2008, 08:21

J'en imagine, une, des suites... Merci, cher auteur d'engraisser notre imagination !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre   Mar 09 Déc 2008, 23:36

J'ai prolongé l'histoire...merci pour les commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre   Mer 10 Déc 2008, 22:08

Prolongation bis...ça se précise.
Revenir en haut Aller en bas
chocowlat
Obésité commune


Masculin Nombre de messages : 303
Age : 25
Localisation : strasbourg
loisir : Films/séries vo ,lecture,voyages
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre   Jeu 18 Déc 2008, 21:52

Super histoire, vivement la suite! Smile
Revenir en haut Aller en bas
rachidi
Premiers bourrelets


Masculin Nombre de messages : 68
Age : 34
Localisation : Strasbourg
profession : Etudiant
loisir : Les femmes rondes, la graisse
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Une rencontre   Ven 19 Déc 2008, 23:51

Ouai super histoire Chris Wink, et salut au fait, ça faisait longtemps Smile

Tres excitant cette histoire, si la femme était ronde aussi, ça serait encore mieux Wink, mais deja un bon gros ventre pendant et "bloblottant" c'est deja tres interessant .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre   Aujourd'hui à 21:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEEDEEFAT :: Votre Feedeefat :: La corbeille :: Litterature !-
Sauter vers: